Archives pour l'étiquette Excellence

Départ de Jean-Marc Girard

Après avoir grandement contribué à l’essor du badminton à l’UQAC, l’entraîneur-chef des cinq dernières années chez les INUK, M. Jean-Marc Girard, a décidé de se retirer pour la prochaine saison. Jean-Marc va consacrer son temps à son entreprise, le Centre multi-forme d’Arvida.

« Jean-Marc est sans contredit une sommité provinciale en badminton. Son implication a été remarquable au fil des ans et a permis à la formation de se démarquer sur le circuit. Lorsque je regarde la devise des INUK, Une vision, une passion, je pense immédiatement à Jean-Marc », a mentionné le coordonnateur du sport d’excellence, M. Luc Thériault.

La formation de badminton de l’UQAC compte 12 hommes et 6 femmes qui poursuivront la mission de Jean-Marc : ne jamais abandonner et se rapprocher de la victoire de jour en jour. Il faut croire en son potentiel et être fort mentalement.

Les membres des équipes du programme d’excellence sportive des INUK de l’UQAC souhaitent beaucoup de bonheur à Jean-Marc, tant sur le plan des affaires et que sur le plan familial.

Quatre représentants des INUK au Championnat canadien

Maxime Rome-GosselinLe Championnat canadien de badminton universitaire, qui se tiendra les 21 et 22 mars prochain à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), est un événement très attendu sur la scène du badminton canadien. Cette année, quatre porte-couleurs de l’UQAC y prendront part, soit Maxime Rome-Gosselin, Audrey Dufour, Daves Soucy et Marie-Christine Dionne-Deschênes. Ces derniers seront les premiers de l’UQAC à y prendre part.

Les quatre athlètes des INUK évolueront dans trois catégories : en simple, en double (Audrey Dufour et Marie-Christine Dionne-Deschênes; Maxime Rome-Gosselin et Daves Soucy) et en mixte (Audrey Dufour et Maxime Rome-Gosselin; Marie-Christine Dionne-Deschênes et Daves Soucy). Pour ce qui est des chances de ceux-ci de pouvoir bien performer, l’entraîneur Jean-Marc Girard soutient que celles-ci sont très bonnes, vu l’excitation qui habite ses protégés à quelques jours de la compétition. « Je crois que les circonstances pourraient favoriser les quatre joueurs de l’UQAC lors du Championnat canadien. Pourquoi? Parce que ceux-ci sont survoltés et certains d’entre eux, plus particulièrement Maxime [Rome-Gosselin] et Audrey [Dufour], jouent leur meilleur badminton en carrière. Je souhaite voir mes quatre athlètes jouer à la hauteur de leur talent, et je crois qu’il y a de bonnes chances que ça arrive. Si c’est le cas, ils pourraient être très dangereux pour leurs adversaires », mentionne Girard, qui accompagnera les quatre joueurs de badminton de l’équipe chicoutimienne lors du Championnat canadien. Quant à la préparation, Jean-Marc Girard indique que cette dernière s’est très bien déroulée et que l’accent a été mis sur certains aspects de jeu. « Pendant la période de préparation, j’ai mis l’accent sur certains volets primordiaux, afin qu’on ait toutes les chances de notre côté. La motivation, la confiance, l’intensité et la finition des matchs sont des points sur lesquels j’ai longuement travaillé avec les jeunes. On se doit d’être fin prêts, car c’est un tournoi des plus importants », signale l’entraîneur des INUK, qui ajoute que les quatre athlètes qui représenteront l’UQAC ont très hâte d’en découdre et de montrer l’ampleur de leur talent

Félix Tremblay

Étoiles de la semaine

Ann-Josée Dion, soccer féminin, Baccalauréat en sciences (réadaptation)

Le 17 mars dernier, Ann-Josée a offert une très bonne prestation devant le filet pour les INUK, permettant à son équipe de consolider sa quatrième place, en vue d’une qualification pour les éliminatoires. En plus de permettre à son équipe de soutirer un match nul au Nordet de l’UQAR (1-1), Ann-Josée a permis à ses coéquipières de faire mention honorable face aux puissantes équipes des Élans de F-X-G (défaite de 5-0) et des Indiens d’Ahuntsic (3-0).

 

Dany Hudon, cheerleading, Baccalauréat avec majeure en conception de jeux vidéo.

Lors du Championnat provincial de cheerleading universitaire, qui a eu lieu au Centre Claude-Robillard de Montréal le 17 mars dernier, Dany a offert une bonne prestation pour les INUK. Celui qui a également été sélectionné pour la deuxième équipe d’étoiles du circuit a bien travaillé à chaque présence sur le tapis, tout en réalisant parfaitement les routines qu’il devait faire.

Fêter l’excellence sportive à l’UQAC

Après une saison 2011-2012 riche en émotions, l’UQAC célébrait les exploits de ses porte-couleurs pour une dernière fois cette année, alors qu’avait lieu le Gala de l’implication étudiante et du sport d’excellence, mercredi dernier. L’évènement, qui était organisé en collaboration avec les Services aux étudiants de l’UQAC, a été tenu à l’auditorium de l’UQAC, qui était remplie à ras bord pour l’occasion.

La cérémonie débuta par une allocution de Mario Ruel, directeur du Pavillon sportif, qui souligna notamment le fait que les athlètes des INUK jouissent d’une très bonne réputation à travers la province, de par leur vigueur et leur implication dans leur sport respectif. Par la suite, la cérémonie débuta solennellement par l’attribution des 14 Bourses Molson d’un montant de 500 $ chacune, qui ont été remises par Jean-François Dion, représentant régional pour le compte de la même brasserie, aux membres des INUK s’étant le plus distingués sur les plans académiques, sportifs et communautaires. Les gagnants furent Dave Roy et Anne-Marie Fortin (athlétisme), Olivier Audet et Alexandra Larouche (badminton), Sophie Dufour et Tania Provencher (soccer féminin), Steeve Cockburn (soccer masculin), Anne-Sophie B.-Gauthier (golf), Vanessa Cloutier, Frédéric Lachance-Rivard et Josée Trudel (cheerleading) et Marie-Justine Deschênes, Joannie Tremblay et Sara Jomphe (volleyball féminin).

Après cela, le volet bourses d’excellences du gala s’est poursuivi, avec l’octroi de six autres bourses. Tout d’abord, les Bourses de La Capitale, qui consistent en des montants de 500 $ qui sont remis à deux athlètes s’étant distingués au niveau collégial et qui se joindront à une équipe des INUK dès leur arrivée à l’université, ont été décernées à Ann-Josée Dion (soccer) et Dave Pelletier (badminton). Par la suite, les volleyeuses Véronique Boulianne et Alexandra Gauthier ont mis la main sur les Bourses du Tournoi de Golf de l’Association des Diplômés de l’UQAC, d’un montant de 500 $ et qui sont remises à deux membres des INUK ayant effectué un retour aux études ou un retour en région afin de compléter leur parcours universitaire. Ensuite, Véronique Lafrance a remporté la Grande Bourse de la Corporation d’aide au Pavillon sportif de l’UQAC (1 500 $), qui est attribuée à l’étudiante ayant maintenu la meilleure moyenne académique parmi tous les athlètes ayant souscrit à une demande de bourse. Finalement, le nageur Pierre Pelletier a décroché la Grande Bourse Molson (1 500 $), qui est donnée à l’athlète masculin qui a répondu aux mêmes critères que le prix précédant.

La deuxième partie de la cérémonie a consisté en la remise des huit trophées pour les athlètes par excellence de l’année 2011-2012. Sans surprise, Anne-Marie Fortin a remporté le prix de l’athlète féminine par excellence en sport individuel. Cette dernière, qui a bien performé en 2012, a mentionné être très contente de recevoir un tel honneur et qu’il s’agissait d’une très belle reconnaissance en regard de la dernière saison, qui fut sa meilleure à vie. Maxime Rome-Gosselin (badminton), qui s’est vu décerner le même honneur du côté masculin, a souligné qu’une partie de cette reconnaissance revenait à son entraîneur Jean-Marc Girard, qui a su le motiver lors des moments cruciaux. Quant aux athlètes par excellence en sport collectif, Jessica Pageau (soccer féminin) et Daniel Simard-Gilbert (cheerleading), ces derniers ont eux aussi mentionné être très fiers et surpris de recevoir ces prix, compte tenu de la qualité des autres candidats en liste. Pour les recrues par excellence, Catherine Harvey (volleyball féminin) et Charles-Olivier Hébert (soccer masculin), ceux-ci ont affirmé être très heureux de recevoir cet honneur et qu’ils s’en attendaient un peu, puisqu’ils ont tous les deux connut des progressions remarquables avec leurs équipes respectives. Finalement, un Richard Dessureault (athlétisme) très heureux a remporté le prix de l’entraîneur de l’année et l’équipe de natation a été nommée formation de l’année.

La soirée s’est conclue avec la remise de plaques-souvenirs à 16 athlètes qui en étaient à leur dernière année au sien du programme des INUK. Cela consistait en une photo d’eux en action lors d’une compétition. Les heureux élus furent Fabien Maltais, Marie-Christine Dionne-Deschênes, Julie Simard, Olivier Audet et Pierre-Alexandre Deslauriers (badminton), Alexandra Gauthier et Sara Jomphe (volleyball féminin), Aurélie Côté, Gabrielle Trottier et Ronnica Christie (natation), Sophie Desgagnés (triathlon), Jonathan Beaupré et Manon Bordeleau (cross-country), en plus de Madamou N’dyaye et de Carl Lévesque (soccer masculin).

Félix Tremblay

Étoile de la semaine

Anne-Marie Fortin, athlétisme, Baccalauréat avec majeure en kinésiologie

Lors de la première épreuve d’athlétisme de la saison qui était organisée à l’Université de Sherbrooke samedi dernier, Anne-Marie Fortin a brillé de tous ses feux, décrochant du même coup la seule médaille remportée par un athlète des INUK ce championnat. Cela est survenu durant l’épreuve du pentathlon, où Anne-Marie a remporté une médaille de bronze, avec un résultat de 2 785 pointsn au

Anne-Marie Fortin
Anne-Marie Fortin

classement cumulatif.

Étoile de la semaine

Dave Roy
Dave Roy

Au cours de la première compétition de la saison qui s’est tenue à l’Université de Sherbrooke le 14 janvier dernier, Dave a offert une prestation remarquable. En effet, il a terminé l’épreuve du 1 000 m en 9eposition, avec un temps de 2:57.16. Selon son entraîneur Gino Roberge, il s’agit d’un exploit remarquable de la part de Dave, considérant le fait qu’il s’agit de sa première saison sur le circuit provincial.

Les INUK prennent part à la Coupe de l’Est du Canada

Inuk volleyball 2011-2012
Inuk volleyball 2011-2012

La crème du volleyball féminin canadien était de passage à Québec en fin de semaine dernière, alors que se tenait la Coupe de l’Est du Canada. L’équipe de l’Université du Québec à Chicoutimi a pris part à cet évènement sportif de haut niveau et a bien performée malgré une fiche d’un gain contre trois revers.

En effet, en dépit du calibre de jeu élevé, les représentantes de l’UQAC ont su tirer leur épingle du jeu. Tout d’abord, lors du match contre les Pandas de l’Université de l’Alberta (l’une des meilleures équipes universitaires au pays), les INUK ont livré une lutte de tous les instants. Malheureusement, elles ont plié l’échine par la marque de 3 à 0, malgré le fait qu’elles aient marqué 23 points et plus dans chacune des trois manches. Par la suite, le résultat fut tout autre dans le match suivant contre les Varsity Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick. La formation chicoutimienne l’a emporté 3 à 1. Après cela, les choses se sont un peu gâtées pour l’UQAC, face aux Élans de François-Xavier-Garneau, qui font partie de l’élite collégiale québécoise depuis des années. Au cours de ce match où elles ont paru intimidées et hésitantes, les joueuses des INUK ont mordu la poussière 3 à 0. Finalement, le tournoi a pris fin sur un autre revers, cette fois par la marque de 3 à 0 face aux Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Le pilote de la formation chicoutimienne, Luc Harvey, a mentionné être très satisfait de ce qu’il a vu de la part de ses protégées, malgré le fait qu’elles jouaient contre des équipes dont certaines étaient supérieures en matière de talent. « Je me dois de souligner l’excellente prestation de mes joueuses, qui ont joué un très bon jeu d’ensemble ». L’entraîneur des INUK a également été impressionné par la performance de ses recrues, plus particulièrement Josiane Tremblay (libéro) et Catherine Harvey (passeuse). « Je dois aussi admettre que j’ai été agréablement surpris de la performance de mes recrues, qui se sont grandement démarquées. Ce fut notamment le cas de Josiane Tremblay, qui a disputé un solide tournoi à la position de libéro. Elle a compris le travail qu’elle devait faire et elle l’a fait avec brio. De plus, elle a connu une forte progression tout au long des quatre matchs de la compétition [il s’agissait de son premier tournoi dans l’uniforme des INUK]. En plus de cela, je ne peux passer sous silence la belle prestation de Catherine Harvey, pour laquelle, il s’agit d’un premier tournoi avec les INUK (après avoir passé la première moitié de la saison à s’entraîner avec l’équipe). Elle a su établir une belle chimie avec la passeuse Alexandra Gauthier, qui est de retour avec l’équipe. Ceci s’est traduit par de belles passes précises et beaucoup de points », conclut Luc Harvey, qui ajoute que le retour d’Alexandra Gauthier, après une absence de cinq mois, a fait une grosse différence.

Félix Tremblay

Étoile de la semaine

 

Joannie Tremblay
Joannie Tremblay

Johannie Tremblay, volleyball féminin, sciences de l’activité physique et éducation à la santé.

Au cours du premier tournoi de la saison 2011-2012, qui s’est tenu à Trois-Rivières les 25 et 26 novembre dernier, Johannie livra de solides performances, et ce, tant à l’offensive qu’à l’attaque. Elle a permis à son équipe de terminer le tournoi avec un dossier de deux gains contre un revers, ce qui les placent au troisième rang au classement général, à deux points des Citadins de l’UQAM.

Étoile de la semaine

 

Jean-Mikaël Desmarais
Jean-Mikaël Desmarais

Jean-Michael Desmarais, cheerleading

Lors de la première compétition de l’histoire des INUK, qui s’est tenu au Cégep du Vieux-Montréal, Jean-Michael s’est démarqué de ses autres coéquipiers de part son enthousiasme, sa volonté de vouloir faire de son mieux et son intérêt à vouloir exécuter des acrobaties jamais réalisées auparavant. Ceci a permis à son équipe de terminer l’épreuve en troisième position.

Jean-Michael Desmarais, cheerleading

Lors de la première compétition de l’histoire des INUK, qui s’est tenu au Cégep du Vieux-Montréal, Jean-Michael s’est démarqué de ses autres coéquipiers de part son enthousiasme, sa volonté de vouloir faire de son mieux et son intérêt à vouloir exécuter des acrobaties jamais réalisées auparavant. Ceci a permis à son équipe de terminer l’épreuve en troisième position.

La saison débute sur une note positive pour les INUK

Luc Harvey entraîneur INUK
Luc Harvey entraîneur INUK

Les 25 et 26 novembre derniers, l’Université du Québec à Trois-Rivières était l’hôte du second tournoi de la saison 2011-2012 du Circuit universitaire québécois de volleyball féminin, deuxième division. Il s’agissait de la première compétition de l’année pour l’équipe des INUK et cette dernière a su performer à la hauteur des attentes placées en elle et les choses s’annoncent bien en vue du prochain tournoi, qui aura lieu au Centre sportif de Gatineau, les 27 et 28 janvier prochain.

En effet, la formation dirigée par Luc Harvey a enlevé les honneurs de deux des trois affrontements qu’elle a disputés. Lors du match du vendredi face aux Torrents de l’Université du Québec en Outaouais, les joueuses de la formation chicoutimienne ont joué un excellent match, en plus de suivre le plan de match à la lettre et elles l’ont emporté 3 à 1. Au cours du premier match du samedi, face au Nordet de l’Université du Québec à Rimouski, les porte-couleurs de l’UQAC ont joué un match similaire à celui de la veille. Les attaquantes Joannie et Rafaelle Tremblay ont brillé de tous leurs feux et les INUK se sont sauvés avec un second gain en autant d’occasions, encore une fois par la marque de 3 à 1. Pour ce qui est du troisième et dernier match du tournoi face à l’équipe locale des Patriotes de l’UQTR, les choses se sont un peu moins bien déroulées pour les joueuses de l’UQAC, qui n’ont pas été aidées par les difficultés des passeuses, en plus des nombreux services qui ont été manqués. L’équipe chicoutimienne est ressortie bredouille de ce duel, pliant l’échine par la marque de 3 à 0.

À la lumière de ces résultats, le pilote de l’équipe des INUK, Luc Harvey, a avoué être très heureux de la tournure des événements, malgré le fait que quelques petits détails ne soient pas tout à fait à point. « Dans l’ensemble, je dois dire que je suis très content de ce que j’ai vu du tournoi de la dernière fin de semaine. Lors des deux premiers matchs, deux facteurs ont joué en notre faveur. D’un côté, mes joueuses ont été en mesure de disputer un match en puissance et cela a rapporté des dividendes. Ce fut notamment le cas de mes passeuses et de mes attaquantes, qui ont performé au sommet de leur art. De l’autre côté, ces dernières ont su s’ajuster lorsque les équipes de l’UQO et de l’UQAR y allaient d’offensives plus soutenues. Par contre, pour ce qui est de l’affrontement contre Trois-Rivières, la fatigue s’est emparée des filles et cela a été perceptible pour ce qui est des services. En effet, elles en ont manqué beaucoup, ce qui n’est pas habituel pour une équipe (les INUK) qui est l’une des meilleures de la division dans cette catégorie. Cela a fait en sorte que l’équipe n’avait pas de rythme et que ça a causé notre perte », de dire l’instructeur, qui ajoute aussi que le fait que Cathy Bouchard ait été malade lors de la semaine précédente la compétition n’a pas aidé.

Félix Tremblay