Quatre représentants des INUK au Championnat canadien

Maxime Rome-GosselinLe Championnat canadien de badminton universitaire, qui se tiendra les 21 et 22 mars prochain à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), est un événement très attendu sur la scène du badminton canadien. Cette année, quatre porte-couleurs de l’UQAC y prendront part, soit Maxime Rome-Gosselin, Audrey Dufour, Daves Soucy et Marie-Christine Dionne-Deschênes. Ces derniers seront les premiers de l’UQAC à y prendre part.

Les quatre athlètes des INUK évolueront dans trois catégories : en simple, en double (Audrey Dufour et Marie-Christine Dionne-Deschênes; Maxime Rome-Gosselin et Daves Soucy) et en mixte (Audrey Dufour et Maxime Rome-Gosselin; Marie-Christine Dionne-Deschênes et Daves Soucy). Pour ce qui est des chances de ceux-ci de pouvoir bien performer, l’entraîneur Jean-Marc Girard soutient que celles-ci sont très bonnes, vu l’excitation qui habite ses protégés à quelques jours de la compétition. « Je crois que les circonstances pourraient favoriser les quatre joueurs de l’UQAC lors du Championnat canadien. Pourquoi? Parce que ceux-ci sont survoltés et certains d’entre eux, plus particulièrement Maxime [Rome-Gosselin] et Audrey [Dufour], jouent leur meilleur badminton en carrière. Je souhaite voir mes quatre athlètes jouer à la hauteur de leur talent, et je crois qu’il y a de bonnes chances que ça arrive. Si c’est le cas, ils pourraient être très dangereux pour leurs adversaires », mentionne Girard, qui accompagnera les quatre joueurs de badminton de l’équipe chicoutimienne lors du Championnat canadien. Quant à la préparation, Jean-Marc Girard indique que cette dernière s’est très bien déroulée et que l’accent a été mis sur certains aspects de jeu. « Pendant la période de préparation, j’ai mis l’accent sur certains volets primordiaux, afin qu’on ait toutes les chances de notre côté. La motivation, la confiance, l’intensité et la finition des matchs sont des points sur lesquels j’ai longuement travaillé avec les jeunes. On se doit d’être fin prêts, car c’est un tournoi des plus importants », signale l’entraîneur des INUK, qui ajoute que les quatre athlètes qui représenteront l’UQAC ont très hâte d’en découdre et de montrer l’ampleur de leur talent

Félix Tremblay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept + = 13