Archives pour l'étiquette UQAC

Les étoiles de la semaine du 20-01-2014

Véronique Lafrance -Soccer féminin

#2 Véronique Lafrance LAFV19618605

La capitaine de l’équipe de soccer féminin des INUK, Véronique Lafrance, s’est particulièrement démarquée lors du Tournoi National de soccer du Lac Saint-Louis qui s’est déroulé les 18 et 19 janvier. Elle a marqué 4 buts en autant de matchs. À n’en pas douter, elle aura contribué à la réussite de son équipe qui a raflé la médaille d’or. Pour l’entraîneur, Olivier Chartier, l’ainée de son équipe aura démontré une détermination à toute épreuve. Son attitude a donc influencé les autres joueuses à bien performer.

Alexandre Gbaguidi-Athlétisme

Alexandre GbaguidiEncore une fois Alexandre Gbaguidi a signé une autre belle performance lors de sa participation au

Rouge et Or Invitation qui s’est déroulé le 18 janvier à Québec. Il a obtenu une médaille de bronze avec un chrono de 7sec19 au 60 mètres . Il a de plus bien performé au relais 4×200 mètres en réalisant le meilleur temps de son équipe qui a obtenu la 4e position.

Étoiles de la semaine du 13 Janvier

médaille d'or au 300 mètresKaryane Bergeron, des INUK, s’est illustrée de très belle façon lors du Vert & Or Invitation de Sherbrooke qui s’est déroulé le 11 janvier dernier. Lors de cette première compétition interuniversitaire de l’année, elle a décroché la médaille d’or de l’épreuve du 300 mètres, en plus d’obtenir une 4e position au 60 mètres.

Olivier Paquet PAQO09028802Pierre Olivier-Paquette a fait très belle figure également au Vert & Or Invitation de Sherbrooke en récoltant l’or à l’épreuve du 600 mètres. Rappelons que cet athlète semble être en pleine ascension au sein des INUK-Athlétisme. Son entraineur, Gino Roberge, tient à souligner qu’Olivier a très bien performé également en 2013 au Cross-country parmi les élites.

Quatre d’or et une d’argent pour les athlètes de l’UQAC!

La première sortie de 2014 des athlètes de l’UQAC s’est avérée un véritable succès au Vert & Or Invitation de Sherbrooke, qui s’est déroulé le samedi 11 janvier. Il s’agit d’une récolte de 4 médailles d’or et une d’argent. La meilleure performance à vie de l’équipe aux dires de l’entraineur-chef, Gino Roberge, qui n’était pas peu fier de ses athlètes suite à cette rencontre interuniversitaire. Karyane Bergeron a récolté l’or au 300 mètres. Olivier Paquette-Gagnon a fait de même au 600 mètres. Pour sa part, Bastien Gadoury est également arrivé premier au 300 mètres, tandis que Joé Dufour a remporté le 3000 mètres.

médaille d'or au 300 mètres
médaille d’or au 300 mètres

Karène Roy, qui en était à sa toute première compétition avec les INUK, a obtenu la médaille d’argent au 1000 mètres. À souligner également une 4e position pour les coureurs du relais 4 x 400 m masculin. L’équipe d’athlétisme des INUK de l’UQAC participera en fin de semaine prochaine au Rouge et Or Invitation qui se déroulera à l’Université Laval de Québec.

 

Source : Yvan Giguère

Responsable des communications pour les INUK de l’UQAC

Tél.: (418) 545-5011, poste 4024

Site Web : http://inuk.uqac.ca

Les athlètes de l’UQAC en piste pour 2014 !

Dans la foulée de 2013

L’entraineur-chef de l’équipe d’athlétisme des INUK de l’UQAC, Gino Roberge, anticipe une année 2014 sous le signe de l’excellence pour ses athlètes. Signalons que 2013 aura été des plus performante. Au chapitre des réussites, on dénote une toute première médaille décernée à l’équipe du relais masculin 4 x 200 m lors du championnat provincial d’athlétisme du R.S.E.Q. qui s’est tenu en mars dernier à l’Université McGill. Le sprinteur Alexandre Gbaguidi avait très bien performé lors de cette course. Rappelons que cet athlète, d’origine sénégalaise, s’est vu octroyer en 2013 le Prix de l’engagement social et communautaire, décerné par le R.S.E.Q. (Réseau du sport étudiant du Québec). De plus, Gbaguidi a remporté, en août 2013, la médaille d’or de l’épreuve du 100 mètres disputée aux World Masters Games de Turin en Italie.Inuk Athlétisme 2012-2013 - Équipe

Première sortie en 2014

La première compétition interuniversitaire d’athlétisme de l’année, soit le Vert & Or Invitation, se déroule à Sherbrooke ce samedi 11 janvier. Cette rencontre sera, à n’en pas douter, un premier test révélateur en 2014 pour les athlètes des INUK qui performeront dans la plupart des disciplines au programme de la compétition. Rencontré en début de semaine au Pavillon sportif de l’UQAC, en pleine séance d’entrainement, Gino Roberge reste prudent et n’ose pas s’avancer en prédictions de toutes sortes. Mais, porté par les succès de 2013, l’entraineur-chef laisse sous-entendre que le meilleur est à venir pour ses athlètes.

N.B. : Les résultats complets, du Vert & Or Invitation de Sherbrooke, feront l’objet d’un communiqué de notre part, le dimanche 12 janvier.

 

Source : Yvan Giguère

Responsable des communications pour les INUK de l’UQAC

Départ de Jean-Marc Girard

Après avoir grandement contribué à l’essor du badminton à l’UQAC, l’entraîneur-chef des cinq dernières années chez les INUK, M. Jean-Marc Girard, a décidé de se retirer pour la prochaine saison. Jean-Marc va consacrer son temps à son entreprise, le Centre multi-forme d’Arvida.

« Jean-Marc est sans contredit une sommité provinciale en badminton. Son implication a été remarquable au fil des ans et a permis à la formation de se démarquer sur le circuit. Lorsque je regarde la devise des INUK, Une vision, une passion, je pense immédiatement à Jean-Marc », a mentionné le coordonnateur du sport d’excellence, M. Luc Thériault.

La formation de badminton de l’UQAC compte 12 hommes et 6 femmes qui poursuivront la mission de Jean-Marc : ne jamais abandonner et se rapprocher de la victoire de jour en jour. Il faut croire en son potentiel et être fort mentalement.

Les membres des équipes du programme d’excellence sportive des INUK de l’UQAC souhaitent beaucoup de bonheur à Jean-Marc, tant sur le plan des affaires et que sur le plan familial.

Championnat de volleyball universitaire deuxième division

Après avoir échappé le titre l’an dernier sur leur propre terrain, aux mains des Citadins de l’UQAM, les Patriotes de l’UQTR se sont repris de plus belle dimanche dernier, à l’occasion du Championnat provincial de volleyball féminin Division 2, qui se tenait au Pavillon sportif de l’UQAC. Même si elles ont dû faire face à une forte opposition de la part des porte-couleurs de l’UQAM, les Trifluviennes se sont imposées par la marque de 3-2, pour mettre la main sur la médaille d’or, leur deuxième en trois saisons. De leur côté, les Citadins repartent avec la médaille d’argent, également pour la deuxième fois en trois ans.

Ce tournoi, qui se tenait pour la première fois dans une ville autre que Trois-Rivières (qui en a été la ville hôtesse pendant deux ans de suite), a donné la chance aux spectateurs présents de pouvoir assister à du jeu des plus relevés, et ce, tout au long de la fin de semaine. La première demi-finale, qui mettait aux prises les Citadins de l’UQAM (1) à l’équipe hôtesse des INUK de l’UQAC (4), a vu la formation montréalaise s’imposer sur de multiples aspects du jeu et cela lui a permis de gagner la partie par la marque de 3-0 (25-12, 25-12 et 25-14). Les joueuses de l’UQAM ont pu profiter d’un avantage marqué sur leurs rivales, de par la force et la précision des coups et des échanges face à une équipe de l’UQAC qui a semblé être figée par la nervosité.

Par la suite, la demi-finale suivante opposant les Patriotes de l’UQTR (2) au Nordet de l’UQAR (3) a offert du jeu plus serré que ce que la marque de 3-0 (25-20, 25-22 et 25-12) en faveur de l’équipe de l’UQTR le laisse croire. L’UQAR, qui a connu une amélioration en termes de performances depuis les deux dernières saisons, a su offrir une bonne opposition aux puissantes Patriotes, qui ont dépassé la marque des 1 000 points produits en saison régulière, une première dans l’histoire de la Division 2, qui a été créée à l’automne 2010.

Le match pour la médaille de bronze, entre l’UQAC et l’UQAR, a été un peu à l’image du match UQTR-UQAR. Grâce à un jeu d’ensemble des plus excitants, les spectateurs étaient rivés au bout de leur siège jusqu’à la toute fin. Malheureusement pour les spectateurs des INUK, leurs favoris se sont inclinés par la marque de 3-0 (25-13, 25-21 et 28-26), voyant ainsi leurs chances de remporter la médaille d’or s’envoler en fumée. Les deux dernières manches de la partie illustrent d’ailleurs ce fait, car celles-ci se sont terminées avec moins de cinq points d’écart.

Félix Tremblay

Un gros mois de mars à l’horizon pour l’UQAC

Badminton INUK
Badminton INUK

Le mois de mars est synonyme de beau temps et de l’arrivée du printemps pour la plupart d’entre nous. Mais, pour les INUK de l’UQAC, le troisième mois de l’année 2013 s’annonce des plus occupés, avec pas moins de deux compétitions majeures auxquelles prendront part les porte-couleurs de l’UQAC, soit le Championnat provincial universitaire et le Championnat canadien universitaire.

 

Le premier événement inscrit au calendrier des INUK, le Championnat provincial universitaire, se tiendra les 8 et 9 mars prochain, au CEPSUM de l’Université de Montréal. Pour cette compétition, l’entraîneur Jean-Marc Girard croit fermement aux chances de voir les INUK remporter la première médaille de leur histoire, même si la dernière saison a comporté son lot d’obstacles. « Pour le Championnat universitaire des 8 et 9 mars, nous espérons fortement remporter notre première médaille de l’histoire, avec notre double mixte composé de Maxime Rome-Gosselin et d’Audrey Dufour. Si tout va comme souhaité, ces derniers devraient théoriquement être parmi les quatre premières têtes de série du tournoi, grâce à leurs excellentes performances cette année. Maxime Rome-Gosselin devrait lui aussi être dangereux dans le simple masculin, le tirage au sort va être très important pour lui. Le fougueux Dave Pelletier pourrait aussi compliquer la tâche de plusieurs adversaires », mentionne l’entraîneur des INUK, qui ajoute que l’UQAC pourra compter sur la présence de 22 joueurs qui défendront son honneur face aux autres universités de la province. Ce dernier souligne également que malgré la saison riche en émotions que ses protégés a connue, le moral est très bon au sein de l’équipe. « Malgré l’adversité en première division, les INUK progressent et s’en viennent dangereux pour plusieurs. Le moral est excellent au sein de l’équipe, qui est habilement menée par son capitaine Maxime Rome-Gosselin, un véritable chef de file pour ce qui est de son niveau de jeu et de son éthique de travail. La force des INUK est leur détermination, leur fougue et leur désir de vaincre et ça le sera pour toujours », évoque Jean-Marc Girard.

 

Deux semaines plus tard, soit les 22 et 23 mars, quatre représentants de l’UQAC (Audrey Dufour, Marie-Christine Dionne-Deschênes, Dave Pelletier et Maxime Rome-Gosselin) prendront part au Championnat canadien universitaire, qui se tiendra également à Montréal, mais au Centre sportif de l’UQAM cette fois-ci. Malgré le fait que les joueurs des INUK qui prendront part à l’événement seront les premiers de l’UQAC à accomplir un tel exploit, l’entraîneur de l’équipe est sûr que ceux-ci sauront bien performer. « Pour le Championnat canadien, ce sera une très grosse expérience pour nos quatre joueurs et disons que je suis convaincu qu’ils vont montrer qu’ils ont leur place », affirme l’entraîneur de l’UQAC. Un peu plus tard, soit vers la mi-avril, les INUK prendront part à une autre compétition importante, soit le Championnat provincial a-b-c, qui se tiendra au Pavillon sportif de l’UQAC. Ici encore, Jean-Marc Girard se montre très optimiste quant à la suite des choses. « Mes joueurs ont su prendre beaucoup d’expérience sur les circuits provinciaux cette année. Maxime Rome-Gosselin, Audrey Dufour, Dave Pelletier, Daves Soucy, Nicolas Arsenault et Marie-Christine Dionne ont tous des chances de médaille à ce championnat, qui couronne les champions provinciaux. C’est un gros tournoi pour l’équipe, car une quinzaine de joueurs vont batailler pour les INUK. Ce championnat regroupe tous les meilleurs joueurs de la province, et ce, peut importe leur âge.

 

Dans le même ordre d’idées, certains des membres de l’équipe de badminton de l’UQAC seront en nomination pour obtenir des honneurs individuels, dans la cadre de la soirée de clôture du Championnat provincial universitaire, qui aura lieu le 9 mars en soirée. Dans la catégorie de l’athlète de l’année, Maxime Rome-Gosselin et Audrey Dufour représenteront les INUK, tandis que du côté de la recrue de l’année, cette tâche incombera à Daves Pelletier et à Wu Zhongling. Quant au Prix Emmanuel-Constant, qui souligne le leadership et l’engagement social, Olivier Audet tentera de conserver cet honneur dans le giron de l’UQAC, car Fabien Maltais s’était vu décerner ce prix l’an dernier. Finalement, Maxime Rome-Gosselin et Dave Pelletier seront en nomination pour l’équipe d’étoiles masculine, tandis qu’Audrey Dufour le sera du côté féminin.

 

 

Félix Tremblay

Alexandre Gbaguidi honoré par le RSEQ

Alexandre Gbaguidi
Alexandre Gbaguidi

Le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) a dévoilé, le 1er mars dernier, la liste des récipiendaires de la saison 2012-2013 pour les différentes distinctions d’excellences en athlétisme. Un membre des INUK de l’UQAC, le coureur Alexandre Gbaguidi, se retrouve sur cette liste, lui qui s’est vu décerner le Prix de l’engagement social et communautaire.

 

Celui-ci, qui en était à sa première saison avec l’UQAC, a admis avoir été pris de court, lorsqu’on lui a fait part de la décision du RSEQ de lui remettre ce prix, en reconnaissance de son implication auprès de la relève. « J’étais très surpris lorsqu’on m’a dit que je venais de remporter le Prix de l’engagement social et communautaire du RSEQ. Je ne m’y attendais pas du tout. Je suis touché, honoré, que mon implication auprès des jeunes, qui consiste principalement en l’entraînement que je promulgue auprès des plus jeunes, soit reconnue de cette façon. Cet engagement de nature sportive est primordial pour moi, car j’essaie de bien représenter l’UQAC à chaque occasion », indique Gbaguidi, qui souligne que son implication sportive a grandement été décidée par son intégration à la société québécoise et plus particulièrement à la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Quant à sa dernière saison, Alexandre Gbaguidi admet que celle-ci lui a permis de grandir, sur les plans sportif et personnel. « J’ai connu une dernière saison des plus extraordinaires, qui était très riche en expériences et en émotions et qui m’a donné l’occasion d’acquérir beaucoup d’expérience et de progresser de façon marquée. Pour que tout cela joue en ma faveur, j’ai été très bien encadré par mon entraîneur Gino Roberge et ses assistants, tout comme par Luc Thériault, le responsable des sports d’excellences, qui a cru en moi dès le départ », souligne ce dernier, qui a remporté la médaille de bronze avec l’équipe de relais 4X200m lors du dernier Championnat provincial, disputé les 23 et 24 février dernier.

 

De plus, Alexandre Gbaguidi est également en pleine préparation en vue des World Master Games, qui se tiendront à Turin (Italie), du 2 au 11 août prochain. Le représentant de l’UQAC admet d’emblée que cette compétition sportive, qui est réservée aux athlètes âgés de 30 ans et plus, sera une belle occasion de pouvoir se faire connaître à l’extérieur du Canada. « Je ne vais pas à Turin en touriste. Si je vais là-bas, c’est principalement pour saisir cette belle occasion qui se présente à moi de pouvoir percer sur la scène internationale. Je n’ai pas l’intention de me rendre aux Olympiques, bien au contraire! Même si je ne ferme pas totalement la porte à des compétitions internationales de niveau plus élevé, je garde à l’esprit que je me dois d’abord et avant tout d’avoir du plaisir dans la pratique de l’athlétisme. Également, mon voyage en Italie sera aussi une belle occasion pour moi de pouvoir comprendre la réalité des athlètes plus âgés, ce dont on n’entend pas souvent parler aux nouvelles », évoque Gbaguidi, qui prendra part aux courses du 100 m, 200 m et 400 m. Ce dernier, qui aura comme entraîneurs Gino Roberge et Richard Dessureault, rappelle qu’il est toujours à la recherche de commanditaires pour couvrir ses frais de déplacement en Italie, dans la ville hôtesse des Jeux olympiques d’hiver de 2006.

 

Félix Tremblay

Une première dans l’histoire des INUK

Gino Roberge
Gino Roberge

La saison 2013 des INUK s’est conclue de très belle façon lors du Championnat provincial d’athlétisme universitaire, qui eut lieu les 23 et 24 février dernier, à l’Université McGill. Les représentants de l’UQAC y ont alors remporté la toute première médaille de leur histoire.

 

Alexandre Gbaguidi, Jean-Mathieu Collard, Jérémie Renaud et Olivier Paquet sont les coureurs qui ont permis à l’UQAC de réaliser cet exploit, au relais 4X200m. Lors de cette course, les quatre coureurs chicoutimiens ont enregistré un temps de 1:34.73, ce qui leur a procuré la médaille de bronze, à six secondes du second rang, occupé par le Vert & Or de l’Université de Sherbrooke. Un des membres du quatuor du relais 4X200m, Alexandre Gbaguidi, a tout aussi bien fait, sans toutefois remporter une médaille. Durant la finale de la course du 60m, ce dernier a passé à huit secondes de mettre la main sur une médaille de bronze, en enregistrant un temps de 7.11. Du côté féminin, Karyane Bergeron s’est démarqué du lot pour les INUK, y allant de la quatrième place au cours de la finale du 300m. Elle y a enregistré un temps de 43.51. Quant à lui, le relais féminin du 4X200m a également bien fait, enregistrant un temps de 2:01.19, ce qui lui a valu une quatrième place.

 

À la suite de ces bons résultats, l’entraîneur Gino Roberge a mentionné être très satisfait de ce qu’il a vu. « Les choses se sont déroulées comme nous l’avons espéré. Nous avions mis l’accent sur cette compétition depuis un certain temps afin de pouvoir réaliser nos meilleures performances de l’année. Un bel exemple de cela est la médaille de bronze que nous avons remportée au relais masculin 4X200, la toute première de notre histoire, en plus de passer bien près de mettre la main sur une seconde [au 60 m masculin, avec Alexandre Gbaguidi]. Une chose qui nous a également aidé est le fait que tout le monde était sur la piste au bon moment et s’encourageait les uns les autres quand c’était le temps. Cela a, selon moi, fait la beauté de notre succès », mentionne l’entraîneur des INUK.

 

Quant au bilan de saison, Gino Roberge est plus qu’heureux de la progression de son équipe et indique, du même fait, que l’avenir s’annonce très positif. « Ce fut de loin la meilleure saison de la courte histoire des INUK. L’arrivée de coureurs comme Alexandre [Gbaguidi] et Karyane [Bergeron] nous a grandement améliorés. Quant à la prochaine saison, celle-ci est encore bien loin. Nous devrons, avant tout, regarder les athlètes qui reviennent l’an prochain, en plus de faire le bilan au cours des prochains jours et de voir vers où l’on veut aller. Nous devrons aussi savoir quel entraîneur sera de retour avec la formation », conclut ce dernier.

 

 

Félix Tremblay

Une bonne continuité

Cheerleading INUK
Cheerleading INUK

Les INUK ont pris part à leur deuxième compétition de la saison 2012-2013, la première en tout près de trois mois. Cette épreuve, qui se tenait au Collège Saint-Jean-Vianney de Laval, était l’occasion parfaite pour les INUK de peaufiner leur routine en vue du Championnat provincial, prévu pour le 17 mars prochain.

 

Malgré un changement de dernière minute qui a été apporté à la chorégraphie et une sixième position au classement final, les choses se sont quand même bien déroulées, si l’on se fit aux propos de l’entraîneur Éric Guillèn. « Ça s’est très bien passé lors de la dernière compétition, car la majeure partie de nos routines ont été très bonnes et certains de nos athlètes, comme Samuel Lemieux et Vanessa Cloutier, ont bien fait. Malgré tout, nous avons connu certains ennuis au tapis qui peuvent être expliqués, en partie, par le facteur de stress qu’a occasionné le changement soudain de la routine. De plus, certaines des filles sont en pleine période d’examens pour la mi-session, ce qui n’a pas aidé non plus », expose Éric Guillèn, qui souligne que Geneviève Brassard a quand même pu prendre part à la compétition, après avoir subi une blessure au cou lors d’un accident d’auto, la semaine dernière. Pour ce qui est de la préparation pour le Championnat provincial, l’entraîneur des INUK mentionne qu’il compte travailler de façon plus approfondie sur la routine et qu’il n’apportera pas de gros changements.

 

 

Félix Tremblay