Archives pour l'étiquette Cheerleading

Quatre d’or et une d’argent pour les athlètes de l’UQAC!

La première sortie de 2014 des athlètes de l’UQAC s’est avérée un véritable succès au Vert & Or Invitation de Sherbrooke, qui s’est déroulé le samedi 11 janvier. Il s’agit d’une récolte de 4 médailles d’or et une d’argent. La meilleure performance à vie de l’équipe aux dires de l’entraineur-chef, Gino Roberge, qui n’était pas peu fier de ses athlètes suite à cette rencontre interuniversitaire. Karyane Bergeron a récolté l’or au 300 mètres. Olivier Paquette-Gagnon a fait de même au 600 mètres. Pour sa part, Bastien Gadoury est également arrivé premier au 300 mètres, tandis que Joé Dufour a remporté le 3000 mètres.

médaille d'or au 300 mètres
médaille d’or au 300 mètres

Karène Roy, qui en était à sa toute première compétition avec les INUK, a obtenu la médaille d’argent au 1000 mètres. À souligner également une 4e position pour les coureurs du relais 4 x 400 m masculin. L’équipe d’athlétisme des INUK de l’UQAC participera en fin de semaine prochaine au Rouge et Or Invitation qui se déroulera à l’Université Laval de Québec.

 

Source : Yvan Giguère

Responsable des communications pour les INUK de l’UQAC

Tél.: (418) 545-5011, poste 4024

Site Web : http://inuk.uqac.ca

Une conclusion très encourageante

Les INUK ont conclu la deuxième saison de leur jeune histoire dimanche dernier, à l’occasion du Championnat provincial de cheerleading universitaire, qui s’est tenu au Centre Claude-Robillard de Montréal. Les choses se sont déroulées à merveille pour la troupe de l’entraîneur Éric Guillèn, qui a réussi à récolter 205 points, soit son plus haut total de la saison, ce qui lui a permis de terminer au 5e rang.

Interrogé au lendemain de cette épreuve, Éric Guillèn cachait très mal sa grande satisfaction. « Je suis très heureux de ce que j’ai vu hier [dimanche]. Tout le monde a donné son 110 %, en plus de bien faire à toutes les routines. Ça me rend très fier. Un athlète qui m’a impressionné est Dany Hudon, qui en plus d’avoir bien travaillé, a bien réussi toutes les routines qu’il devait faire. Il est l’exemple parfait de l’athlète dont nous voulons », souligne l’entraîneur des INUK, qui ajoute ne pas connaître le nombre de ses protégés qui seront de retour à l’automne 2013. Quant à la saison dans l’ensemble, le pilote des INUK indique être également très content de ce qu’il a vu. « La dernière saison, qui était notre deuxième sur le circuit, s’est très bien déroulée. Nous avons su prendre notre place et tenir notre bout vis-à-vis les grosses équipes du circuit, soit Laval, Montréal, Sherbrooke et l’UQAM. D’ailleurs, trois athlètes de notre équipe, Maxime Ouellet, Dany Hudon et Sophie Desgagnés ont été sélectionnés pour des honneurs individuels, soit respectivement pour le Prix de l’engagement social, la première équipe d’étoiles et la recrue de l’année », conclut Guillèn.

Félix Tremblay

Étoiles de la semaine

Ann-Josée Dion, soccer féminin, Baccalauréat en sciences (réadaptation)

Le 17 mars dernier, Ann-Josée a offert une très bonne prestation devant le filet pour les INUK, permettant à son équipe de consolider sa quatrième place, en vue d’une qualification pour les éliminatoires. En plus de permettre à son équipe de soutirer un match nul au Nordet de l’UQAR (1-1), Ann-Josée a permis à ses coéquipières de faire mention honorable face aux puissantes équipes des Élans de F-X-G (défaite de 5-0) et des Indiens d’Ahuntsic (3-0).

 

Dany Hudon, cheerleading, Baccalauréat avec majeure en conception de jeux vidéo.

Lors du Championnat provincial de cheerleading universitaire, qui a eu lieu au Centre Claude-Robillard de Montréal le 17 mars dernier, Dany a offert une bonne prestation pour les INUK. Celui qui a également été sélectionné pour la deuxième équipe d’étoiles du circuit a bien travaillé à chaque présence sur le tapis, tout en réalisant parfaitement les routines qu’il devait faire.

Une bonne continuité

Cheerleading INUK
Cheerleading INUK

Les INUK ont pris part à leur deuxième compétition de la saison 2012-2013, la première en tout près de trois mois. Cette épreuve, qui se tenait au Collège Saint-Jean-Vianney de Laval, était l’occasion parfaite pour les INUK de peaufiner leur routine en vue du Championnat provincial, prévu pour le 17 mars prochain.

 

Malgré un changement de dernière minute qui a été apporté à la chorégraphie et une sixième position au classement final, les choses se sont quand même bien déroulées, si l’on se fit aux propos de l’entraîneur Éric Guillèn. « Ça s’est très bien passé lors de la dernière compétition, car la majeure partie de nos routines ont été très bonnes et certains de nos athlètes, comme Samuel Lemieux et Vanessa Cloutier, ont bien fait. Malgré tout, nous avons connu certains ennuis au tapis qui peuvent être expliqués, en partie, par le facteur de stress qu’a occasionné le changement soudain de la routine. De plus, certaines des filles sont en pleine période d’examens pour la mi-session, ce qui n’a pas aidé non plus », expose Éric Guillèn, qui souligne que Geneviève Brassard a quand même pu prendre part à la compétition, après avoir subi une blessure au cou lors d’un accident d’auto, la semaine dernière. Pour ce qui est de la préparation pour le Championnat provincial, l’entraîneur des INUK mentionne qu’il compte travailler de façon plus approfondie sur la routine et qu’il n’apportera pas de gros changements.

 

 

Félix Tremblay

Étoile de la semaine

Sara-Ève Aubin
Sara-Ève Aubin

Souriante, motivée, énergique. Ce sont les mots parfaits pour décrire Sara-Ève Aubin, qui est membre de l’équipe de cheerleading et qui a monté, en compagnie de sa coéquipière Geneviève Brassard, la chorégraphie utilisée lors de la première compétition à laquelle les INUK ont pris part au Cégep du Vieux-Montréal, le 24 novembre dernier. Cette chorégraphie a permis aux INUK de terminer en cinquième position, devant les Patriotes de l’UQTR. L’entraîneur Éric Guillèn souligne que cette athlète, qui en est à sa deuxième saison sur le circuit, a réalisé beaucoup de progrès depuis ses débuts avec l’équipe.

Une bonne performance pour débuter la saison

Eric Guillèn
Eric Guillèn

Les INUK de l’UQAC ont entrepris leur deuxième saison sur le Circuit universitaire québécois de cheerleading universitaire, samedi le 24 novembre dernier, au Cégep du Vieux-Montréal. La formation d’Éric Guillén y a alors terminé en cinquième position, devançant du même coup les Patriotes de l’UQTR.

 

À la lumière de cette compétition, où tous les membres de l’équipe se sont distingués, Éric Guillén soutient que les choses n’auraient pas pu mieux se passer. « Ça s’est super bien passé. On y est allé de façon prudente, en faisant plus de technique que de spectacle et en rôdant notre routine, et ces deux choses se sont avérées bénéfiques pour l’équipe, car nous avons fini devant l’UQTR. Notre bon esprit d’équipe a également joué en notre faveur », souligne ce dernier. L’entraîneur des INUK mentionne que, pour les prochaines compétitions, son adjoint Maxime Ouellet et lui comptent apporter quelques correctifs précis. « Pour notre prochaine épreuve, j’ai l’intention d’augmenter la routine de l’équipe, ce qui signifie d’y insérer quelques éléments de niveau 6, afin de pouvoir récolter davantage de points cumulatifs », conclut ce dernier.

 

Félix Tremblay

Dernières compétitions avant la pause des Fêtes

INUK cheerleading 2012-2013
INUK cheerleading 2012-2013

La pause de décembre est à nos portes et cela annonce également la fin du premier bloc de compétitions de la saison pour les INUK, qui prendront part à leurs deux derniers évènements sportifs de l’année 2012, les 23 et 24 novembre prochain, en cheerleading et en volleyball féminin.

 

Du côté du cheerleading, les INUK prendront part à leur premier rendez-vous de la saison, samedi prochain, au Cégep du Vieux-Montréal. Pour l’occasion, l’équipe de l’entraîneur Éric Guillèn comptera dans ses rangs 28 athlètes, dont les trois quarts sont des recrues. De plus, les représentants de l’UQAC tenteront de répéter leurs exploits de l’an dernier et même de faire mieux, eux qui avaient également terminé en troisième position à la toute première compétition de leur histoire le 26 novembre 2011. Pour ce faire, Éric Guillèn soutient que tout le monde devra contribuer à l’effort d’équipe. « Nous sommes certain d’être en mesure de faire aussi bien que l’an dernier, je dirais même mieux. Cependant, tout le monde devra mettre la main à la pâte et donner le meilleur de soi-même, des vétérans aux recrues », souligne ce dernier, qui ajoute que Jean-Michael Desmarais et Josée Trudel seront des athlètes à surveiller dans le camp de l’UQAC.

 

Quant au volleyball féminin, l’équipe de l’entraîneur Luc Harvey prendra part au Tournoi de l’Université du Québec à Trois-Rivières, qui se tiendra les 23 et 24 novembre prochain. Pour l’occasion, la formation chicoutimienne tentera de rejoindre au classement les Patriotes de l’UQTR, eux qui détiennent une avance de deux points sur les INUK, qui ont enregistré une victoire en trois matchs d’ici le début du calendrier. Pour ce qui est des joueuses à surveiller, nous retrouvons Caroline Truchon et Joannie Tremblay, qui s’étaient grandement distinguées lors du premier tournoi, qui eut lieu à Montréal.

 

Félix Tremblay

Une progression constante

Inuk Cheerleading
Inuk Cheerleading

L’Académie Saint-Louis de Québec était l’hôte, dimanche dernier, de la seconde compétition de la saison 2011-2012 du Circuit provincial de cheerleading universitaire. Six équipes, dont les INUK de l’UQAC, ont pris part à la compétition et, selon les dires de l’entraîneur Éric Guillèn, les représentants de l’UQAC n’ont pas à rougir de leur prestation.

 

En effet, malgré le fait que deux des membres de l’équipe, Nilka Gagné (appendicite) et Marie-Pier Bouchard (cheville), n’aient pas pris part à l’événement, les INUK ont su offrir une très belle performance, même s’ils ont terminé en sixième position, avec une note finale de 148,6. En dépit de cela, Éric Guillèn a admis être très heureux de la tournure des événements. « La compétition de dimanche passé s’est très bien déroulée pour notre équipe. Même si nous avons perdu un peu de rythme au milieu de notre chorégraphie, nous nous sommes très bien repris à la danse. Nous avons connu une progression constante, en comparaison avec la première compétition de la saison, et cela est annonciateur de belles choses pour le Championnat provincial du 18 mars prochain. D’ailleurs, après la prestation de l’équipe, les entraîneurs de l’UQAM et de l’Université Laval ont fait des commentaires très positifs en lien avec notre performance », souligne l’entraîneur de la formation chicoutimienne.

 

Pour ce qui est de la prochaine épreuve prévue au calendrier, soit le Championnat provincial, Éric Guillèn a des attentes réalistes envers sa troupe. « Comme mes protégés sont de moins en moins nerveux et qu’ils commencent à mettre au point parfaitement leur routine, je serais peut-être tenté d’y intégrer des pirouettes de niveau 6 (difficulté extrême). Par contre, si je vois que ça apporte quelques difficultés, je vais abandonner l’idée, car mon but n’est pas de mettre trop de pression sur l’équipe », conclut Éric Guillèn.

 

Félix Tremblay

Dernière étape avant le Championnat provincial

Eric Guillén
Eric Guillén

Trois mois jour pour jour après avoir participé à la toute première compétition de son histoire, l’équipe de cheerleading des INUK de l’UQAC renouera avec l’action le 26 février prochain, alors qu’elle prendra part à la seconde épreuve de la saison qui se tiendra pour l’occasion à l’Académie Saint-Louis de Québec. Il s’agira de la dernière étape avant le Championnat provincial, prévu pour le 18 mars prochain, au Centre Pierre-Charbonneau de Montréal.

 

Cependant, deux des 20 athlètes de la formation chicoutimienne ne seront pas du voyage à Québec. En effet, Nilka Gagné (appendice) et Marie-Pier Bouchard (cheville) ne pourront prendre part à la compétition de samedi prochain. Malgré tout, l’entraîneur de l’équipe, Éric Guillèn, garde le moral. « Même si nous ne pourrons pas compter sur notre alignement complet de 20 athlètes, je suis persuadé que l’équipe saura performer à la hauteur de son talent. Je n’ai pas d’attentes démesurées envers mes protégés; je veux qu’ils fassent de leur mieux, tout en ne se mettant pas trop de pression. Je ne suis pas inquiet que l’on puisse aboutir à cet objectif, car les 18 athlètes que j’aurai sous la main à l’Académie Saint-Louis sont très travaillants, en plus d’être des plus motivés. Conséquemment, comme il s’agit d’un sport d’équipe, tout le monde se devra de mettre la main à la pâte si l’on veut quitter Québec avec le sourire aux lèvres », mentionne Éric Guillèn.

 

Tout comme la compétition du 26 novembre dernier, qui avait lieu au Cégep du Vieux-Montréal, celle du 26 février prochain consistera en une épreuve de type amicale, dans le sens où il n’y aura pas de vainqueur, ni de perdant. Toutes les équipes participantes (Laval, Montréal, Sherbrooke, UQTR, UQAM et UQAC) se verront attribuer, à la fin de leur chorégraphie, une note d’ensemble par un jury. Ce dernier en profitera alors pour y aller de quelques commentaires sur les points forts et les points faibles de chacune des danses qu’il aura vues.

 

Félix Tremblay

Une bonne des INUK pour entreprendre la saison 2011-2012

Cheerleaders INUK UQAC
Cheerleaders INUK UQAC

C’était journée de grande première pour la toute nouvelle équipe de cheerleading des INUK, qui prenait part à la première compétition de son histoire le 26 novembre dernier, au Cégep du Vieux-Montréal. Pour ajouter une touche spéciale à cet événement mémorable, l’équipe de l’entraîneur Éric Guillén y est allée d’une excellente performance, ce qui lui a permis de mettre la main sur la troisième position.

Effectivement, les porte-couleurs de l’UQAC ont offert une bonne prestation lors de cette compétition inaugurale, ce qui ne va pas sans déplaire à Éric Guillén. « Je suis très satisfait de ce que j’ai vu de la part de mon équipe, samedi dernier. Dans l’ensemble, ils ont très bien fait et ils ont exécuté ce que je voulais voir, même s’ils ont connu quelques difficultés avec des acrobaties spécifiques et qu’ils ne se sont pas présentés à cette épreuve au même niveau que les équipes des universités de Laval, de Montréal et de l’UQAM », souligne celui-ci, qui ajoute avoir même reçu des félicitations de la part des autres entraîneurs pour la performance des siens. Pour ce qui est des acrobaties ayant causé des difficultés à ses protégés, l’instructeur de l’équipe de l’UQAC assure qu’il travaillera de façon plus poussée cette facette. « En ce qui a trait aux acrobaties qui ont été plus difficiles à exécuter, je ferai en sorte que l’accent soit porté davantage sur celles-ci lors des prochains entraînements, afin que les athlètes acquièrent plus d’expérience en les exécutant et que l’on puisse présenter un meilleur produit à la compétition de février prochain, qui aura lieu à l’Académie St-Louis de Québec. J’ajouterais aussi que je vais également tenter d’augmenter le niveau de difficulté des acrobaties que nous pratiquons, dans le but que l’on puisse acquérir de plus en plus d’expérience et atteigne le niveau des autres universités présentes sur le circuit ».

 

Félix Tremblay