Archives pour la catégorie Soccer féminin

Un défi de taille pour l’équipe féminine de soccer des Inuk

Après les équipes de cross-country, de volleyball, d’athlétisme et de soccer masculin, c’est finalement au tour de l’équipe féminine de soccer de donner le coup d’envoi à sa saison 2017. Après seulement une saison en division 1 de soccer intérieur et une longue période automnale d’entraînement, les étudiantes-athlètes affronteront leurs premières rivales dimanche, alors qu’elles croiseront le fer avec l’Université McGill. Aucun objectif en termes de victoires n’a été soulevé, mais c’est la compétitive constante que recherche l’entraîneur en chef, Olivier Chartier.

Pour la première fois, l’équipe a eu quatre mois d’entraînement afin de se préparer pour la saison intensive, tisser les liens entre les étudiantes-athlètes et développer l’esprit d’équipe. Elles ont même eu l’occasion à trois reprises d’affronter l’équipe du Collège d’Alma, dans le cadre de matchs hors concours. Cette période a été très bénéfique puisque l’équipe est composée majoritairement de recrues, à l’exception de sept vétéranes. L’entraîneur-chef est conscient que ses protégées n’ont pas pu se mesurer à plusieurs adversaires jusqu’à maintenant comme ont pu faire les autres équipes, mais il voit le côté positif de la situation. « Mes joueuses ne sont pas blessées et sont en pleine forme pour le début de la saison », soutient-il.

Contrairement à la saison dernière où les matchs locaux se déroulaient à Trois-Rivières, les Inuk évolueront, cette saison, au Stade Télus-Université Laval de Québec, puisqu’aucun terrain synthétique intérieur n’existe au Saguenay. Le duo d’entraîneurs tire pleinement profit des voyages répétitifs et les longues heures que leur occasionnent cette situation. « Nous en profitons pour faire des rencontres individuelles avec les athlètes ou visionner des vidéos des performances passées », affirme Olivier Chartier.

S’impliquer dans le soccer universitaire demande un engagement immense de la part des étudiants-athlètes, particulièrement pour l’équipe féminine de soccer des Inuk, qui devra affronter un adversaire chaque dimanche, pour les sept prochaines semaines. Ce calendrier exigeant ne fait pas peur à l’entraîneur-chef, qui connaît les forces de ses joueuses. « En plus d’être rapides, elles sont dédiées à leur sport et n’ont pas peur de se sacrifier en bloquant des ballons », termine-t-il.

Un bilan de mi-saison plus que positif pour les Inuk

Après quatre mois d’activités, la saison 2016-2017 des Inuk de l’Université du Québec à Chicoutimi peut maintenant dresser son bilan de mi-saison. C’est sous le signe du changement et du renouveau que s’est amorcée cette dernière, autant du côté des étudiants-athlètes que des différents entraîneurs. Les Inuk sont maintenant, plus que jamais, en voie de se positionner comme une puissance du sport universitaire.

Cross-country

L’organisation est très fière d’avoir nommé à la tête des équipes d’anciens porte-couleurs des Inuk, dont Anne-Marie Fortin, nouvelle entraîneuse en chef de l’équipe de cross-country. La progression constante de l’équipe s’est poursuivie jusqu’au championnat provincial en octobre dernier, alors que presque tous les étudiants-athlètes ont accompli leur meilleur temps au kilomètre de l’année. L’olympien Léandre Bouchard a d’ailleurs réalisé un record pour les Inuk à cette occasion, remportant une 18e place au circuit de 10 km avec un chronomètre de 35 min 44 s.

Volleyball

La troupe de Ghyslain Bergeron a une importante mission cette saison. Détentrice du titre de championne québécoise de la saison dernière, la jeune équipe – qui a beaucoup changé depuis – a dû s’adapter rapidement afin de rivaliser avec des formations plus fortes qu’au printemps dernier. Les étudiantes-athlètes ont bien rempli leur mandat à ce jour, en s’assurant avec sept victoires et deux défaites de la seconde place au classement général. Elles participeront également à la Coupe de l’est du Canada en janvier prochain, avant de reprendre l’action au mois de février.

Athlétisme

L’équipe d’athlétisme a créé la surprise dès sa première compétition cette saison. Les étudiants-athlètes étaient promis, sur papier, à de très beaux résultats : ils ont toutefois surpris en dépassant les objectifs prévus pour la campagne 2016-2017. En plus d’obtenir d’excellents résultats dans les 16 épreuves auxquelles participaient les étudiants-athlètes, les Inuk se sont démarqués avec une place au second rang du classement par équipe pour la formation masculine, devançant ainsi l’université McGill. Maxime Campagna-Lejeune a quant à lui réalisé un exploit en décrochant la première place au saut en hauteur, marquant du coup un record pour les Inuk. L’équipe aura rendez-vous les 14 et 15 janvier prochain à Sherbrooke pour la deuxième compétition de la saison.

Soccer masculin

Un ancien Inuk a pris cette saison la tête de l’équipe de soccer masculin : Christophe Lamant, qui agissait l’an dernier à titre d’entraîneur adjoint, est désormais entraîneur en chef. C’est en compagnie de l’expérimenté David Proulx qu’il dirige la formation. Le duo, plus que complémentaire, espère pouvoir mener l’équipe à une seconde victoire en finale de championnat. La formation a pu se mesurer à ses adversaires à seulement trois reprises jusqu’à maintenant cette saison, mais plusieurs matchs s’annoncent au cours des prochains mois.

 Soccer féminin

Depuis déjà plusieurs mois, les étudiantes-athlètes s’entraînent afin d’être fin prêtes pour donner le coup d’envoi à leur saison, qui débutera le 22 janvier prochain.

Une autre belle performance des INUK en soccer féminin!

Il est bon de rappeler que les joueuses de l’UQAC ont commencé l’année 2014 en lionnes en remportant le Tournoi du Lac Saint-Louis, récoltant ainsi leur toute première médaille d’or. L’équipe de l’entraîneur, Olivier Chartier, était également à Trois-Rivières cette fin de semaine pour y disputer deux matchs. Les INUK ont fait match nul (3-3) contre la formation de Rimouski avant de remporter une belle victoire de 4 à 0 contre Trois-Rivières. L’équipe de l’UQAC trône actuellement en tête du classement de la ligue interuniversitaire de soccer féminin. La prochaine rencontre importante inscrite au calendrier aura lieu le 8 mars, encore une fois, à Trois-Rivières.

Yvan Giguère

Relationniste médias

Sport excellence de l’ UQACÉquipe de soccer féminin de l'UQAC


L’équipe de soccer féminin des INUK décroche l’or

INUK Soccer féminin
INUK Soccer féminin

La semaine dernière, l’entraîneur de l’équipe de soccer féminin des INUK, Olivier Chartier, était déjà très confiant de voir ses joueuses performer de plus belle au Tournoi National du Lac Saint-Louis qui se déroulerait au Soccerplexe. Son élan d’optimisme n’a pas été vain, puisque ses protégées ont raflé la médaille d’or dimanche lors de cette compétition après y avoir disputé 4 matchs en deux jours. Elle ont, entre-autre, vaincu samedi le Sc Unidos de Gatineau par la marque de 3 à 2. Dimanche avant-midi, elles ont blanchi les Rapides de Lasalle 4 à 0, avant de remporter la finale contre l’équipe de Trois-Rivières en début de soirée pour se mériter l’or. Il s’agit de la première médaille d’or pour une équipe de soccer féminin de l’UQAC. Pour les INUK, cette performance est de bon augure pour le début de la saison régulière qui prendra son envol le 26 janvier à l’Université de Trois-Rivières.

Yvan Giguère

Relationniste médias

sport_excellence@uqac.ca

Chartier vise l’or ou l’argent pour ses joueuses !

INUK Soccer féminin
INUK Soccer féminin

L’équipe de soccer féminin des Inuk sera pour sa part dans la région métropolitaine les 18 et 19 janvier, plus précisément au Soccerplexe du Lac-Saint-Louis. Ce premier tournoi de soccer de l’année en est un de présaison, mais n’en demeure pas moins important aux yeux de l’entraîneur Olivier Chartier. Ce dernier ne vise rien de moins que l’or ou l’argent pour ses joueuses. Somme toute, cette rencontre revêtira un caractère préparatoire avant le début officiel de la saison régulière, le 26 janvier à l’Université de Trois-Rivières. Les protégées de Chartier y croiseront le fer contre les équipes de l’Université de l’Outaouais et de l’Université de Rimouski.

Yvan Giguère
Relationniste médias
Sport excellence de l’UQAC
sport_excellence@uqac.ca

Confiantes de bien performer

Olivier Chartier
Olivier Chartier

Après avoir connu un début de saison fort en émotion le 13 janvier dernier, l’équipe de soccer féminin des INUK de l’UQAC reprendra le collier dimanche prochain, alors qu’elle se mesurera tour à tour aux Nordiques du Cégep Lionel-Groulx, aux Torrents de l’UQO et aux Indiens du Cégep d’Ahuntsic. L’objectif des INUK sera de compléter cette portion du calendrier, qui sera disputée au Centre Alphonse-Desjardins de Trois-Rivières, avec au moins une victoire, si l’on se fit aux dires de l’entraîneur Olivier Chartier.

 

Malgré les hauts et les bas que ses protégées ont connus lors des deux premiers matchs de la saison 2013 (une défaite de 15-0 contre François-Xavier-Garneau et une victoire de 1-0 contre l’UQAR), Olivier Chartier croît que son équipe a tout le talent nécessaire pour pouvoir rebondir. « Pour nous, on veut quitter Trois-Rivières avec au moins une victoire. Si jamais on gagne plus de matchs, on va être encore plus satisfait. Avec les dernières pratiques de qualité qu’on a eue, les filles sont sûres de bien performer », souligne ce dernier. Afin d’aider l’équipe à parvenir à cette fin, l’entraîneur de l’équipe chicoutimienne, ainsi que son assistance Jessica Pageau, ont dû apporter quelques ajustements au système de jeu de la formation, quoique ces changements sont quelque peu mineurs. « On a apporté des ajustements sur le type de pression qu’on met sur l’adversaire. On va jouer un style plus agressif. De plus, on va demander un plus grand apport en attaque de la part des défenseurs. Ceux-ci vont participer à l’attaque beaucoup plus, pour générer davantage d’offensive », indique Chartier. En conclusion, ce dernier mentionne que malgré les obstacles que l’équipe a dû surmonter il y a deux semaines, le climat et l’atmosphère au sein de celle-ci sont encore tout aussi bons. « L’ambiance est excellente. Malgré la défaite face à François-Xavier-Garneau, les filles sont satisfaites, car même si on a gagné juste 1-0 contre l’UQAR, on ne leur a donné aucune chance de marquer. Les filles étaient présentes aux dernières pratiques et elles ont un désir d’apprendre qui est extraordinaire. On progresse de pratique en pratique et j’en suis bien fier », conclut Chartier, qui rappelle que toutes les joueuses, sans exception, devront donner un effort maximal, afin d’aider l’équipe à bien performer.

 

Félix Tremblay

Une première sortie en montagnes russes

Tania Provencher
Tania Provencher

C’était le début d’une toute nouvelle saison pour l’équipe de soccer féminin des INUK de l’UQAC dimanche dernier, au centre Alphonse-Desjardins de Trois-Rivières, avec des matchs contre le Nordet de l’UQAR et les Élans du Cégep François-Xavier-Garneau. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce début de campagne a amené son lot d’émotions des plus intenses.

 

Le premier duel, face au Nordet, a vu les représentantes de l’UQAC enregistrer une victoire de 1-0, grâce au but de la défenseure Tania Provencher. Selon les dires de Stéphane Pagès, qui assurait la relève de l’entraîneur Olivier Chartier pour l’occasion, ce fut une excellente sortie pour les INUK. « Sans aucun doute, les filles ont joué du très bon soccer face à l’UQAR. Elles ont été solides et elles ont dominé leurs adversaires pendant une bonne partie du match, tout en accordant peu de chances de marquer », souligne Pagès. Quant à l’affrontement face aux Élans, les choses se sont gâtées pour nos représentantes, qui ont subi un cinglant revers de 15-1, un résultat que Stéphane Pagès attribue à quelques détails particuliers. « Les difficultés d’ajustement que les filles ont connues entre le premier et le deuxième match, combiné au fait que celles-ci n’ont bénéficié que de peu de repos entre les deux affrontements et à nos difficultés à la défensive, ont grandement nuit à nos chances de l’emporter face aux Élans, la meilleure équipe du circuit », mentionne ce dernier, en rappelant que la formation de l’UQAC repart tout de même de Trois-Rivières avec un gain en poche, ce qui était l’objectif de départ.

 

Félix Tremblay

Début de la saison pour les INUK

Soccer masculin INUK
Soccer masculin INUK

Les deux formations de soccer des INUK de l’UQAC entreprendront une toute nouvelle saison le 13 janvier prochain, au Centre Alphonse-Desjardins, de Trois-Rivières. Pour l’occasion, l’équipe masculine se frottera aux Gaiters de Bishop’s et au Nordet de l’UQAR, tandis que l’équipe féminine se mesurera aux Élans de François-Xavier-Garneau et au Nordet de l’UQAR.

 

Du côté masculin, l’équipe de l’entraîneur Stéphane Pagès tentera d’amorcer la saison sur le bon pied, elle qui ne s’est pas qualifiée pour les éliminatoires de l’an dernier, avec une fiche de deux victoires, six défaites et deux matchs nuls. Mais, selon le pilote de l’équipe chicoutimienne, l’important pour les INUK sera de bien faire les choses. « Je dois admettre que nous avons des attentes qualitatives en vue des affrontements de la fin de semaine. L’important sera, sans aucun doute, de mettre en place ce qui a été travaillé durant les entraînements. De plus, je pense que la profondeur intéressante que nous avons avec le retour des vétérans Simon-Olivier Toupin [gardien de but], Charles-Olivier Hébert [demi-latéral] et Steve Cockburn [demi-latéral] ne nous nuira pas, bien au contraire », soutient Pagès, qui soutient que tous, sans exception, devront donner leur 110 %. Dans la même veine, l’entraîneur des INUK met l’accent sur le fait que ses joueurs devront se méfier des Gaiters et du Nordet, qui même s’ils sont des équipes plus faibles que l’UQAC, ont la capacité de pouvoir jouer les trouble-fêtes.

 

Quant à elle, l’équipe féminine aura du pain sur la planche, alors qu’elle aura la lourde tâche de se mesurer aux Élans de François-Xavier-Garneau, qui ont connu une saison 2012 parfaite, et le Nordet de l’UQAR, qui a obtenu une fiche similaire à celle de l’UQAC, récoltant une victoire, huit défaites et un match nul. L’équipe de l’entraîneur Olivier Chartier pourra compter sur le retour de joueuses qui étaient avec l’équipe l’année dernière, notamment Mariève Croteau [arrière], Annie-Claude Gignac [avant], Tania Provencher [demi-centre] et Sophie Dufour [arrière]. Fait à noter que la capitaine de l’an dernier, Jessica Pageau, est maintenant l’adjointe d’Olivier Chartier.

Félix Tremblay

Un tournoi dans le noir comme moyen de financement

INUK Soccer féminin
INUK Soccer féminin

Pour aller chercher du financement en vue de la prochaine saison, les deux équipes de soccer des INUK ont trouvé un moyen des plus originaux afin d’atteindre leur objectif de 2 000 $. Les deux formations organiseront conjointement un tournoi dans le noir qui s’étendra sur deux nuits c onsécutives, soit celles du 14 au 15 et du 15 au 16 décembre.

Lors de ce tournoi qui se tiendra au Pavillon sportif de l’UQAC, tout près de 15 équipes (six dans la catégorie féminine et neuf du côté masculin) dont une majorité d’entre elles provenant de la région, seront de l’action. Quant aux raisons ayant motivé l’organisation d’un tel événement qui est pour le moins spécial, le principal organisateur, Olivier Chartier, entraîneur de l’équipe de soccer féminin, n’y va pas par quatre chemins. « Si nous avons décidé de mettre sur pied un tel tournoi, c’est que nous voulions sortir de l’ordinaire et, par conséquent, mousser la visibilité de celui-ci. Dans la région montréalaise, il n’est pas rare de voir ce concept être mis de l’avant. Donc, Stéphane [Pagès] et moi, ainsi que tous les joueurs des deux équipes des INUK, avions décidé que ça serait bien de faire la même chose ici », indique Chartier, en indiquant que près de 150 joueurs seront de la partie. Quant à ceux qui souhaiteraient assister aux matchs, les organisateurs mentionnent qu’ils seront attendus, et ce, même si l’action se déroulera la nuit.

 

Félix Tremblay

Dévoilement des équipes d’étoiles (Soccer intersectoriel 7 contre 7)

David Baukel
David Baukel

Montréal, le 29 mars 2012 – Le RSEQ a dévoilé les équipes d’étoiles en soccer intérieur intersectoriel à la suite de la fin de la saison régulière. Chez les femmes, les Élans du Collège François-Xavier-Garneau ont été parfaites cette saison avec dix victoires en autant de matchs. Elles sont d’ailleurs les championnes en titre. Du côté masculin, les Élans ont terminé premiers avec un dossier de huit victoires et deux défaites. Ce sont toutefois les Nordiques du Collège Lionel-Groulx qui ont remporté le titre en 2011.

Place au championnat provincial
Les Élans et les Indiennes du Collège Ahuntsic sont assurées d’une place en demi-finale. En quart de finale, les Lynx du Collège Édouard-Montpetit seront opposées aux Dynamiques du Cégep de Sainte-Foy samedi à 11 h alors que les Nordiques du Collège Lionel-Groulx recevront la visite des Blues du Collège Dawson à 12 h.

Chez les hommes, les Piranhas de l’École des Technologies Supérieures et les Élans ont déjà leur billet pour les demi-finales. Les Indiens affronteront les Nordiques samedi à 11 h et les Torrents de l’UQO croiseront le fer avec les Gaulois du Collège de Rosemont à 12 h.

Tous les matchs se tiendront au stade Leclerc du Campus Notre-Dame-de-Foy de Saint-Augustin-de-Desmaures.

FEMMES

PREMIÈRE ÉQUIPE D’ÉTOILES
Position, nom, cégep/université
Attaquante, Kathleen Bérubé-Garneau, Collège François-Xavier-Garneau
Attaquante, Gabrielle Lapointe, Cégep de Sainte-Foy
Attaquante, Jessica Mercier, Collège Ahuntsic
Milieu, Audrey Lagarde, Collège Ahuntsic
Milieu, Joëlle Gosselin, Collège François-Xavier-Garneau
Défenseure, Joanie Labbé, Collège Ahuntsic
Gardienne, Joëlle Morasse, Collège François-Xavier-Garneau

DEUXIÈME ÉQUIPE D’ÉTOILES
Position, nom, cégep/université
Milieu, Sophie Lemieux, Collège Édouard-Montpetit
Milieu, Ève Labbé, Collège Ahuntsic
Milieu, Esther Rochon, Collège François-Xavier-Garneau
Défenseure, Mélissa Roy, Collège François-Xavier-Garneau
Défenseure, Laurie Pouliot, Cégep de Sainte-Foy
Défenseure, Stéphanie Labonté-Lanthier, Collège Édouard-Montpetit
Gardienne, Josée-Anne Nantel, Collège Ahuntsic

ÉTHIQUE SPORTIVE PAR EXCELLENCE
Torrents de l’Université du Québec en Outaouais

HOMMES

PREMIÈRE ÉQUIPE D’ÉTOILES
Position, nom, cégep/université
Attaquant, Ibrahima Soty Sylla, Collège Ahuntsic
Attaquant, Jean-Kenson Succes, Collège Ahuntsic
Milieu, Mohamed Sayah, Collège de Rosemont
Milieu, Charles Arsenault, Collège François-Xavier-Garneau
Milieu, Antoine Gagné, Collège François-Xavier-Garneau
Défenseur, Jorge Eliecer-Plate, Collège de Rosemont
Gardien, Louis-Philippe Simard, Collège Ahuntsic

DEUXIÈME ÉQUIPE D’ÉTOILES
Position, nom, cégep/université
Milieu, Mamadou Ndyaye, Université du Québec à Chicoutimi
Milieu, David Baukel, Université du Québec à Chicoutimi
Milieu, Hugues Boulanger, Université du Québec à Rimouski
Milieu, Fred Félix-Rosny, Collège Ahuntsic
Milieu, Alain-Yves Gariel-Mireles, Collège de Rosemont
Défenseur, Yann Leroy, Cégep de Sainte-Foy
Gardien, Félix-Antoine Comptois, Collège François-Xavier-Garneau

ÉTHIQUE SPORTIVE PAR EXCELLENCE
Université Bishop’s

Le RSEQ (Réseau du sport étudiant du Québec) assure la promotion et le développement du sport et de l’activité physique en milieu étudiant, de l’initiation jusqu’au sport de haut niveau. Il favorise ainsi l’éducation, la réussite scolaire et la santé des jeunes.

– 30 –

Source :
Andréa Maisonneuve – Agente de communication au RSEQ
amaisonneuve@rseq.ca – 514-252-3300 poste 3453 – www.rseq.ca