Archives pour la catégorie Non classé

Bel effort de nos Inuk pour le premier match de la saison

Le résultat du match ne reflète pas toujours l’effort des troupes. C’est ce qui s’est produit dimanche dernier alors que l’équipe féminine de soccer des Inuk s’est inclinée 3-0 face à l’Université McGill, à l’occasion du premier affrontement de la saison.

Le bilan général de l’entraîneur en chef, Olivier Chartier, est positif. «Malgré le résultat de 3-0, le match était serré et les filles ont offert une belle résistance. Nous avons été dans le match tout le long», soutient-il. La baisse d’énergie en deuxième demie a fait mal aux Inuk et a permis à leurs adversaires de marquer trois buts.

L’entraîneur en chef souligne que la circulation du ballon a été un point fort du match. Les étudiants-athlètes ont aussi été très disciplinés en zone défensive.

Le prochain match aura lieu dimanche prochain contre l’Université Concordia. D’ici là, l’équipe d’entraîneurs a l’intention d’axer l’entraînement sur les jeux arrêtés et la circulation du ballon dans la zone offensive.

Soccer masculin: Les Inuk défendront leur titre de champions cette saison

Une semaine après le lancement de la saison d’athlétisme qui en a surpris plus d’un, c’est au tour de l’équipe de soccer des Inuk de prendre part à ses trois premiers affrontements de la saison, qui auront lieu samedi prochain au Complexe sportif Alphonse-Desjardins de Trois-Rivières. L’équipe a beaucoup changé depuis la conquête du titre de champions la saison dernière, mais ce but tant convoité ne semble pas hors de portée, selon le nouvel entraîneur-chef et ancien étudiant-athlète membre des Inuk, Christophe Lamant.

L’équipe en général a fait peau neuve. Du côté du duo d’entraîneurs, après le départ de Stéphane Pagès, l’entraîneur adjoint Christophe Lamant, qui occupait ce poste depuis cinq ans, a accepté de prendre la tête de l’équipe. « Je n’ai pas hésité. C’est vraiment une belle preuve de confiance que l’université m’a faite. Je prends ce changement comme un défi », exprime-t-il. Très proche de ses joueurs, il accorde une grande importance à l’avis de ceux-ci. « Je crois que je peux beaucoup apprendre d’eux », souligne Christophe Lamant.

Conscient de la grande charge de travail et très humble face au fait d’être un jeune entraîneur, il a décidé de s’entourer de quelqu’un d’expérience et son choix s’est naturellement arrêté sur David Proulx, entraîneur en chef pour l’équipe de soccer du Cégep de Chicoutimi. Ayant déjà travaillé ensemble précédemment, le duo partage des affinités et se connaît bien, ce qui est un avantage pour l’équipe. Leurs personnalités très différentes se complètent afin de former un tout des plus avantageux pour les joueurs.

Pour David Proulx, maintenant entraîneur adjoint pour les Inuk, voir à long terme est important. C’est dans cette optique qu’il s’implique aussi dans le développement de jeunes joueurs. Être entraîneur pour les Inuk lui permet de voir le fruit de ce long travail. « Ils sont maintenant des hommes, nous pouvons travailler différemment et les pousser un peu plus », ajoute-t-il en riant. Son collègue Christophe Lamant souligne aussi que son esprit d’analyse est très utile à l’équipe.

Les Inuk feront donc tout en leur possible pour conclure la saison avec une bannière de champions. L’entraîneur-chef est optimiste tout en restant réaliste. « Je suis conscient que nos joueurs sont jeunes, mais en travaillant correctement et en équipe, on peut y arriver », termine-t-il.

 

Athlétisme : des records personnels au McGill Team Challenge

Les athlètes de l’UQAC ont bien performé en fin de semaine au prestigieux McGill Team Challenge qui regroupait pas moins de 30 universités du Canada et des États-Unis. Une occasion en or pour les INUK de se mesurer à la crème de l’athlétisme universitaire. Les protégés de l’entraîneur Gino Roberge n’ont pas déçu en réalisant, pour la plupart, des records personnels à cette compétition qui s’avère être la plus relevée au pays quand on parle d’athlétisme en salle. Donc, les Lynda Gingras, Karyane Bergeron, Olivier Paquette, Bastien Gadouris, Olivier Samuel, Laurent Robitaille, Joey Dufour, Joëlle Hébert et Anthony Blais ont tous réalisées leurs meilleures performances à vie dans leurs épreuves respectives. Cet heureux constat est de bon augure pour le Championnat provincial d’athlétisme qui se déroulera prochainement à Québec.

 

Yvan Giguère

Relationniste médias

Sport excellence de l,UQAC

Deux autres médailles pour l’équipe d’athlétisme !

Équipe d'athlétisme 2014
Équipe d’athlétisme 2014

Les athlètes de l’UQAC sont revenus de Québec avec deux autres médailles de plus à leur actif en ce début d’année. Dans le cadre du Rouge et Or Invitation de l’Université Laval, qui s’est tenu le 18 janvier, Alexandre Gbaguidi a décroché la médaille de bronze au 60 mètres avec un chrono de 7 s 19. L’équipe du relais féminin 4 x 200 mètres des INUK a récolté le bronze également. Une première médaille pour les quatre sprinteuses de cette discipline. L’entraîneur, Gino Roberge, s’est dit satisfait des résultats de cette deuxième sortie de ses athlètes en 2014. La prochaine rencontre au calendrier( et non la moindre) sera le McGill Team Challenge qui se tiendra le samedi 25 janvier. Pas moins de 30 universités du Canada et des États-Unis sont inscrites à cette compétition qui s’annonce des plus relevées.

 

Yvan Giguère

Relationniste médias

Sport excellence de l’UQAC

Retour d’Alexandre Gbaguidi au Rouge et Or Invitation

Alexandre Gbaguidi
Alexandre Gbaguidi
Suite à leur excellente performance lors du Vert & Or Invitation de Sherbrooke, qui s’est déroulé le 11 janvier, on peut s’attendre à tout des athlètes de l’équipe d’athlétisme de l’UQAC. Fidèle à son habitude, l’entraîneur Gino Roberge demeure cependant prudent. Il n’ose s’avancer en pronostics pour cette deuxième sortie de l’équipe en 2014. Suite aux 4 médailles d’or et une d’argent, obtenues à Sherbrooke, Roberge semble miser sur le retour à la compétition du sprinteur Alexandre Gbaguidi. Ce dernier a connu, en 2013, une année exceptionnelle. Le Rouge et Or Invitation se déroulera samedi, le 18 janvier, à l’Université Laval.

Yvan Giguère
Relationniste médias
Sport d’excellence de l’UQAC

Première sortie de l’équipe de natation des INUK au Peps

Côté natation, les protégés de l’entraîneur Nicholas Buissières participent à la Compétition universitaire 4, qui se tient au Peps de l’Université Laval. Anipier Bouchard, Laurence Hébert et Philippe Ouellet s’attaqueront à la même discipline, soit le 50 mètres brasse. Pour les deux nageuses et le nageur des INUK, cette première rencontre interuniversitaire devrait leur permettre de vérifier où ils en sont au niveau de leur forme. En effet, leurs séances d’entrainement ont débuté que tout dernièrement. Pour l’entraîneur du club de natation des INUK, cette première compétition s’avérera un véritable test en ce début 2014.

Équipe de Natation 2010
Équipe de Natation 2010

Départ de Jean-Marc Girard

Après avoir grandement contribué à l’essor du badminton à l’UQAC, l’entraîneur-chef des cinq dernières années chez les INUK, M. Jean-Marc Girard, a décidé de se retirer pour la prochaine saison. Jean-Marc va consacrer son temps à son entreprise, le Centre multi-forme d’Arvida.

« Jean-Marc est sans contredit une sommité provinciale en badminton. Son implication a été remarquable au fil des ans et a permis à la formation de se démarquer sur le circuit. Lorsque je regarde la devise des INUK, Une vision, une passion, je pense immédiatement à Jean-Marc », a mentionné le coordonnateur du sport d’excellence, M. Luc Thériault.

La formation de badminton de l’UQAC compte 12 hommes et 6 femmes qui poursuivront la mission de Jean-Marc : ne jamais abandonner et se rapprocher de la victoire de jour en jour. Il faut croire en son potentiel et être fort mentalement.

Les membres des équipes du programme d’excellence sportive des INUK de l’UQAC souhaitent beaucoup de bonheur à Jean-Marc, tant sur le plan des affaires et que sur le plan familial.

Quatre représentants des INUK au Championnat canadien

Maxime Rome-GosselinLe Championnat canadien de badminton universitaire, qui se tiendra les 21 et 22 mars prochain à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), est un événement très attendu sur la scène du badminton canadien. Cette année, quatre porte-couleurs de l’UQAC y prendront part, soit Maxime Rome-Gosselin, Audrey Dufour, Daves Soucy et Marie-Christine Dionne-Deschênes. Ces derniers seront les premiers de l’UQAC à y prendre part.

Les quatre athlètes des INUK évolueront dans trois catégories : en simple, en double (Audrey Dufour et Marie-Christine Dionne-Deschênes; Maxime Rome-Gosselin et Daves Soucy) et en mixte (Audrey Dufour et Maxime Rome-Gosselin; Marie-Christine Dionne-Deschênes et Daves Soucy). Pour ce qui est des chances de ceux-ci de pouvoir bien performer, l’entraîneur Jean-Marc Girard soutient que celles-ci sont très bonnes, vu l’excitation qui habite ses protégés à quelques jours de la compétition. « Je crois que les circonstances pourraient favoriser les quatre joueurs de l’UQAC lors du Championnat canadien. Pourquoi? Parce que ceux-ci sont survoltés et certains d’entre eux, plus particulièrement Maxime [Rome-Gosselin] et Audrey [Dufour], jouent leur meilleur badminton en carrière. Je souhaite voir mes quatre athlètes jouer à la hauteur de leur talent, et je crois qu’il y a de bonnes chances que ça arrive. Si c’est le cas, ils pourraient être très dangereux pour leurs adversaires », mentionne Girard, qui accompagnera les quatre joueurs de badminton de l’équipe chicoutimienne lors du Championnat canadien. Quant à la préparation, Jean-Marc Girard indique que cette dernière s’est très bien déroulée et que l’accent a été mis sur certains aspects de jeu. « Pendant la période de préparation, j’ai mis l’accent sur certains volets primordiaux, afin qu’on ait toutes les chances de notre côté. La motivation, la confiance, l’intensité et la finition des matchs sont des points sur lesquels j’ai longuement travaillé avec les jeunes. On se doit d’être fin prêts, car c’est un tournoi des plus importants », signale l’entraîneur des INUK, qui ajoute que les quatre athlètes qui représenteront l’UQAC ont très hâte d’en découdre et de montrer l’ampleur de leur talent

Félix Tremblay

Une conclusion très encourageante

Les INUK ont conclu la deuxième saison de leur jeune histoire dimanche dernier, à l’occasion du Championnat provincial de cheerleading universitaire, qui s’est tenu au Centre Claude-Robillard de Montréal. Les choses se sont déroulées à merveille pour la troupe de l’entraîneur Éric Guillèn, qui a réussi à récolter 205 points, soit son plus haut total de la saison, ce qui lui a permis de terminer au 5e rang.

Interrogé au lendemain de cette épreuve, Éric Guillèn cachait très mal sa grande satisfaction. « Je suis très heureux de ce que j’ai vu hier [dimanche]. Tout le monde a donné son 110 %, en plus de bien faire à toutes les routines. Ça me rend très fier. Un athlète qui m’a impressionné est Dany Hudon, qui en plus d’avoir bien travaillé, a bien réussi toutes les routines qu’il devait faire. Il est l’exemple parfait de l’athlète dont nous voulons », souligne l’entraîneur des INUK, qui ajoute ne pas connaître le nombre de ses protégés qui seront de retour à l’automne 2013. Quant à la saison dans l’ensemble, le pilote des INUK indique être également très content de ce qu’il a vu. « La dernière saison, qui était notre deuxième sur le circuit, s’est très bien déroulée. Nous avons su prendre notre place et tenir notre bout vis-à-vis les grosses équipes du circuit, soit Laval, Montréal, Sherbrooke et l’UQAM. D’ailleurs, trois athlètes de notre équipe, Maxime Ouellet, Dany Hudon et Sophie Desgagnés ont été sélectionnés pour des honneurs individuels, soit respectivement pour le Prix de l’engagement social, la première équipe d’étoiles et la recrue de l’année », conclut Guillèn.

Félix Tremblay