Archives pour la catégorie Manchettes

Le Maradon de l’UQAC en mode inscription!

Luc Thériaut, responsable des sports d’excellence des INUK de l’UQAC, rappelle qu’il est encore temps de s’inscrire au Maradon 2014. La deuxième édition se déroulera le 7 février sur la piste d’athlétisme du Pavillon sportif de l’UQAC.

Déjà 30 équipes se sont inscrites sur un total visé de 50. Les deux présidents d’honneur de cet événement sont Léandre Bouchard, triple champion canadien en vélo de montage et Richard Létourneau, président-directeur général de la Charpenterie.

L’objectif à atteindre est de 20 000 $. Le coût d’inscription par équipe de marathoniens est de 420 $. Donc, chaque kilomètre franchi rapportera 10 $ sur une distance de 42,2 km; ce qui représente 240 tours de piste.

Spécifions que les équipes participantes seront formées de quatre (classe excellence), six (classe compétition) ou huit (classe participation). Les dons amassés aideront grandement les athlètes d’élite des INUK à aller au bout de leurs rêves tout en poursuivant leurs études à l’UQAC.

La date limite d’inscription au Maradon INUK-Charpenterie, est fixée au 1er février. Pour ce faire, il s’agit de contacter monsieur Luc Thériault au 545-5011, poste 4002.

 

Source : Yvan Giguère

Relationniste médias pour les INUK de l’UQAC

Tél.: (418) 545-5011, poste 4024

Site Web : http://inuk.uqac.ca

Maradon 2013
Maradon 2013

 

Quatre d’or et une d’argent pour les athlètes de l’UQAC!

La première sortie de 2014 des athlètes de l’UQAC s’est avérée un véritable succès au Vert & Or Invitation de Sherbrooke, qui s’est déroulé le samedi 11 janvier. Il s’agit d’une récolte de 4 médailles d’or et une d’argent. La meilleure performance à vie de l’équipe aux dires de l’entraineur-chef, Gino Roberge, qui n’était pas peu fier de ses athlètes suite à cette rencontre interuniversitaire. Karyane Bergeron a récolté l’or au 300 mètres. Olivier Paquette-Gagnon a fait de même au 600 mètres. Pour sa part, Bastien Gadoury est également arrivé premier au 300 mètres, tandis que Joé Dufour a remporté le 3000 mètres.

médaille d'or au 300 mètres
médaille d’or au 300 mètres

Karène Roy, qui en était à sa toute première compétition avec les INUK, a obtenu la médaille d’argent au 1000 mètres. À souligner également une 4e position pour les coureurs du relais 4 x 400 m masculin. L’équipe d’athlétisme des INUK de l’UQAC participera en fin de semaine prochaine au Rouge et Or Invitation qui se déroulera à l’Université Laval de Québec.

 

Source : Yvan Giguère

Responsable des communications pour les INUK de l’UQAC

Tél.: (418) 545-5011, poste 4024

Site Web : http://inuk.uqac.ca

Les athlètes de l’UQAC en piste pour 2014 !

Dans la foulée de 2013

L’entraineur-chef de l’équipe d’athlétisme des INUK de l’UQAC, Gino Roberge, anticipe une année 2014 sous le signe de l’excellence pour ses athlètes. Signalons que 2013 aura été des plus performante. Au chapitre des réussites, on dénote une toute première médaille décernée à l’équipe du relais masculin 4 x 200 m lors du championnat provincial d’athlétisme du R.S.E.Q. qui s’est tenu en mars dernier à l’Université McGill. Le sprinteur Alexandre Gbaguidi avait très bien performé lors de cette course. Rappelons que cet athlète, d’origine sénégalaise, s’est vu octroyer en 2013 le Prix de l’engagement social et communautaire, décerné par le R.S.E.Q. (Réseau du sport étudiant du Québec). De plus, Gbaguidi a remporté, en août 2013, la médaille d’or de l’épreuve du 100 mètres disputée aux World Masters Games de Turin en Italie.Inuk Athlétisme 2012-2013 - Équipe

Première sortie en 2014

La première compétition interuniversitaire d’athlétisme de l’année, soit le Vert & Or Invitation, se déroule à Sherbrooke ce samedi 11 janvier. Cette rencontre sera, à n’en pas douter, un premier test révélateur en 2014 pour les athlètes des INUK qui performeront dans la plupart des disciplines au programme de la compétition. Rencontré en début de semaine au Pavillon sportif de l’UQAC, en pleine séance d’entrainement, Gino Roberge reste prudent et n’ose pas s’avancer en prédictions de toutes sortes. Mais, porté par les succès de 2013, l’entraineur-chef laisse sous-entendre que le meilleur est à venir pour ses athlètes.

N.B. : Les résultats complets, du Vert & Or Invitation de Sherbrooke, feront l’objet d’un communiqué de notre part, le dimanche 12 janvier.

 

Source : Yvan Giguère

Responsable des communications pour les INUK de l’UQAC

Alexandre Gbaguidi honoré par le RSEQ

Alexandre Gbaguidi
Alexandre Gbaguidi

Le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) a dévoilé, le 1er mars dernier, la liste des récipiendaires de la saison 2012-2013 pour les différentes distinctions d’excellences en athlétisme. Un membre des INUK de l’UQAC, le coureur Alexandre Gbaguidi, se retrouve sur cette liste, lui qui s’est vu décerner le Prix de l’engagement social et communautaire.

 

Celui-ci, qui en était à sa première saison avec l’UQAC, a admis avoir été pris de court, lorsqu’on lui a fait part de la décision du RSEQ de lui remettre ce prix, en reconnaissance de son implication auprès de la relève. « J’étais très surpris lorsqu’on m’a dit que je venais de remporter le Prix de l’engagement social et communautaire du RSEQ. Je ne m’y attendais pas du tout. Je suis touché, honoré, que mon implication auprès des jeunes, qui consiste principalement en l’entraînement que je promulgue auprès des plus jeunes, soit reconnue de cette façon. Cet engagement de nature sportive est primordial pour moi, car j’essaie de bien représenter l’UQAC à chaque occasion », indique Gbaguidi, qui souligne que son implication sportive a grandement été décidée par son intégration à la société québécoise et plus particulièrement à la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Quant à sa dernière saison, Alexandre Gbaguidi admet que celle-ci lui a permis de grandir, sur les plans sportif et personnel. « J’ai connu une dernière saison des plus extraordinaires, qui était très riche en expériences et en émotions et qui m’a donné l’occasion d’acquérir beaucoup d’expérience et de progresser de façon marquée. Pour que tout cela joue en ma faveur, j’ai été très bien encadré par mon entraîneur Gino Roberge et ses assistants, tout comme par Luc Thériault, le responsable des sports d’excellences, qui a cru en moi dès le départ », souligne ce dernier, qui a remporté la médaille de bronze avec l’équipe de relais 4X200m lors du dernier Championnat provincial, disputé les 23 et 24 février dernier.

 

De plus, Alexandre Gbaguidi est également en pleine préparation en vue des World Master Games, qui se tiendront à Turin (Italie), du 2 au 11 août prochain. Le représentant de l’UQAC admet d’emblée que cette compétition sportive, qui est réservée aux athlètes âgés de 30 ans et plus, sera une belle occasion de pouvoir se faire connaître à l’extérieur du Canada. « Je ne vais pas à Turin en touriste. Si je vais là-bas, c’est principalement pour saisir cette belle occasion qui se présente à moi de pouvoir percer sur la scène internationale. Je n’ai pas l’intention de me rendre aux Olympiques, bien au contraire! Même si je ne ferme pas totalement la porte à des compétitions internationales de niveau plus élevé, je garde à l’esprit que je me dois d’abord et avant tout d’avoir du plaisir dans la pratique de l’athlétisme. Également, mon voyage en Italie sera aussi une belle occasion pour moi de pouvoir comprendre la réalité des athlètes plus âgés, ce dont on n’entend pas souvent parler aux nouvelles », évoque Gbaguidi, qui prendra part aux courses du 100 m, 200 m et 400 m. Ce dernier, qui aura comme entraîneurs Gino Roberge et Richard Dessureault, rappelle qu’il est toujours à la recherche de commanditaires pour couvrir ses frais de déplacement en Italie, dans la ville hôtesse des Jeux olympiques d’hiver de 2006.

 

Félix Tremblay

Une bonne expérience à la Coupe de l’Est du Canada

Volleyball INUK
Volleyball INUK

L’histoire s’est répétée pour les INUK à la Coupe de l’Est du Canada, qui s’est tenu les 4, 5 et 6 janvier dernier, au Cégep de Limoilou, à Québec. Pour une seconde année (et participation) consécutive, les protégées de l’entraîneur Luc Harvey sont revenues de la Vieille Capitale avec une fiche d’un gain contre trois revers.

 

Lors de cette compétition, qui regroupe des équipes de partout au pays et où le calibre est des plus relevés, les INUK ont su offrir une bonne prestation, en offrant du jeu serré à chaque reprise. Le premier match, contre les Mounties de l’Université Mount Allison, est le seul qui a vu les représentantes de l’UQAC l’emporter, et ce, en trois manches. Les trois matchs suivants, respectivement contre François-Xavier-Garneau, Seneca College et la Cité collégiale, ont vu les INUK s’incliner à chaque reprise, également en trois manches. Cependant, malgré les apparences, il est à noter que les INUK ont chèrement vendu leur peau, puisque dans deux des trois rencontres s’étant soldées par des revers, le score était des plus serrés.

 

Dans son analyse de la compétition, Luc Harvey soulignait que tout le monde a bien performé, compte tenu de quelques circonstances particulières. « Bien franchement, ce sont toutes les joueuses de l’équipe qui ont bien fait à Limoilou. Celles-ci ont su tirer leur épingle du jeu à chaque fois, même s’il nous manquait deux joueuses de centre régulières », souligne celui-ci, en ajoutant qu’une éventuelle participation au tournoi de l’an prochain n’est pas encore décidée. Luc Harvey conclut que le tournoi de la Coupe de l’Est du Canada s’avérera très bénéfique pour son équipe, puisque cela permettra aux INUK de démarrer l’année 2013 sur les chapeaux de roue. Le Tournoi de l’UQAR s’en vient à grands pas (18 et 19 janvier) et l’UQAC accuse un retard de six points sur la seconde position, présentement occupée par les Patriotes de l’UQTR.

 

Félix Tremblay

Les INUK prendront part de nouveau à la Coupe de l’Est

Luc Harvey
Luc Harvey

Pour une seconde saison consécutive, les INUK de l’UQAC prendront part à la Coupe de l’Est du Canada, qui se tiendra au Cégep de Limoilou les 4, 5 et 6 janvier prochain. Tout au long de ce tournoi, qui en est à sa 17e édition et qui regroupe des équipes collégiales et universitaires provenant de partout au pays, 24 équipes se feront la lutte dans la classe masculine, tandis que 32 formations feront de même du côté féminin.

 

Forts d’une fiche d’une victoire et de trois revers au tournoi de l’an dernier, les représentantes de l’UQAC tenteront de tirer leur épingle du jeu tout au long de cette compétition qui se révèle être de haut calibre. D’entrée de jeu, l’équipe dirigée par Luc Harvey fera face à deux équipes reconnues pour être très coriaces : les Mounties de l’Université Mount Allison, de Sackville (Nouveau-Brunswick), l’une des équipes de tête de la Conférence Atlantique et les Élans du Cégep François-Xavier-Garneau, qui trônent parmi les formations de tête du Circuit collégial québécois. Ces deux matchs auront lieu vendredi. Quant au match de samedi, face au Sting du Collège Seneca (Toronto), qui est une des bonnes équipes de l’Association sportive des collèges de l’Ontario (OCAA), les INUK auront également du pain sur la planche. Quant aux joueuses sur lesquelles l’équipe de l’UQAC pourra compter afin d’offrir une bonne opposition à ses adversaires, deux noms ressortent du lot : Caroline Truchon (qui a remporté le titre d’athlète de la semaine du 28 octobre au 3 novembre dernier) et Joannie Tremblay, la capitaine de l’équipe, qui offre du jeu inspiré depuis le début de la saison.

 

Félix Tremblay

Une compétition préparatoire qui annonce de belles choses

Alexandre Gbaguidi
Alexandre Gbaguidi

Dans leur préparation pour la deuxième portion du calendrier qui consistera en de l’athlétisme en salle, les INUK de l’UQAC ont pris part à une compétition hors-concours le 1erdécembre dernier, à l’Université McGill. À la lumière de celle-ci, nous pouvons dire que les choses s’annoncent très bien pour les représentants de l’UQAC en vue des compétitions, qui reprendront le 12 janvier prochain.

 

Du côté des garçons, Alexandre Gbaguidi a connu une excellente compétition, terminant en 2e position au 60 mètres libre, avec un temps de 6.98, la meilleure performance de la journée du côté de l’UQAC. Au 60 mètres course ouvert, il a franchi le fil d’arrivée en 4e position, avec un temps de 7.10, à 2 centièmes de seconde de la troisième place. Bastien Gaboury en est un autre qui a aussi bien fait pour l’équipe chicoutimienne, lui qui a récolté son meilleur temps en carrière (36.96) au 300 m course ouverte, ce qui est bon pour la 8e position. Les filles ont également bien fait pour les INUK avec Joëlle Hébert, qui a terminé 4e au 1 000 m (3:25.96), et Karyanne Bergeron, qui a pris part aux épreuves du 300 m (44.21) et du 60 m course ouvert (8.25), terminant respectivement en 8e et en 10e position.

 

Questionné au sujet de ces excellentes performances, l’entraîneur adjoint Richard Dessureault a souligné que les choses n’auraient pas pu mieux se dérouler. « Toute l’équipe d’entraîneurs est très satisfaite de la façon dont les choses se sont déroulées à la compétition du 1er décembre dernier. Tous nos athlètes ont obtenu leurs meilleurs temps et comme il s’agissait d’une compétition ouverte [où tous les niveaux sont représentés], la satisfaction est encore plus grande », mentionne ce dernier. De plus, Richard Dessureault ajoute que la formation que les INUK ont suivie aux Bahamas du 1er au 6 octobre dernier y est peut-être pour quelque chose afin d’expliquer ces bons résultats. « Aussi, je crois que ce que nous avons vu à McGill est en partie dû aux nouvelles techniques de course des plus banales que nous avons apprises lors de la formation que nous avons suivie aux Bahamas, au début d’octobre. Également, les nouveaux éducatifs, et plus principalement les méthodes d’intervalle adaptées au sprint, nous ont également aidés. Je crois que cela pourrait mener à quelques surprises après les Fêtes », conclut Dessureault.

Félix Tremblay

Un tournoi dans le noir comme moyen de financement

INUK Soccer féminin
INUK Soccer féminin

Pour aller chercher du financement en vue de la prochaine saison, les deux équipes de soccer des INUK ont trouvé un moyen des plus originaux afin d’atteindre leur objectif de 2 000 $. Les deux formations organiseront conjointement un tournoi dans le noir qui s’étendra sur deux nuits c onsécutives, soit celles du 14 au 15 et du 15 au 16 décembre.

Lors de ce tournoi qui se tiendra au Pavillon sportif de l’UQAC, tout près de 15 équipes (six dans la catégorie féminine et neuf du côté masculin) dont une majorité d’entre elles provenant de la région, seront de l’action. Quant aux raisons ayant motivé l’organisation d’un tel événement qui est pour le moins spécial, le principal organisateur, Olivier Chartier, entraîneur de l’équipe de soccer féminin, n’y va pas par quatre chemins. « Si nous avons décidé de mettre sur pied un tel tournoi, c’est que nous voulions sortir de l’ordinaire et, par conséquent, mousser la visibilité de celui-ci. Dans la région montréalaise, il n’est pas rare de voir ce concept être mis de l’avant. Donc, Stéphane [Pagès] et moi, ainsi que tous les joueurs des deux équipes des INUK, avions décidé que ça serait bien de faire la même chose ici », indique Chartier, en indiquant que près de 150 joueurs seront de la partie. Quant à ceux qui souhaiteraient assister aux matchs, les organisateurs mentionnent qu’ils seront attendus, et ce, même si l’action se déroulera la nuit.

 

Félix Tremblay

Dernières compétitions avant la pause des Fêtes

INUK cheerleading 2012-2013
INUK cheerleading 2012-2013

La pause de décembre est à nos portes et cela annonce également la fin du premier bloc de compétitions de la saison pour les INUK, qui prendront part à leurs deux derniers évènements sportifs de l’année 2012, les 23 et 24 novembre prochain, en cheerleading et en volleyball féminin.

 

Du côté du cheerleading, les INUK prendront part à leur premier rendez-vous de la saison, samedi prochain, au Cégep du Vieux-Montréal. Pour l’occasion, l’équipe de l’entraîneur Éric Guillèn comptera dans ses rangs 28 athlètes, dont les trois quarts sont des recrues. De plus, les représentants de l’UQAC tenteront de répéter leurs exploits de l’an dernier et même de faire mieux, eux qui avaient également terminé en troisième position à la toute première compétition de leur histoire le 26 novembre 2011. Pour ce faire, Éric Guillèn soutient que tout le monde devra contribuer à l’effort d’équipe. « Nous sommes certain d’être en mesure de faire aussi bien que l’an dernier, je dirais même mieux. Cependant, tout le monde devra mettre la main à la pâte et donner le meilleur de soi-même, des vétérans aux recrues », souligne ce dernier, qui ajoute que Jean-Michael Desmarais et Josée Trudel seront des athlètes à surveiller dans le camp de l’UQAC.

 

Quant au volleyball féminin, l’équipe de l’entraîneur Luc Harvey prendra part au Tournoi de l’Université du Québec à Trois-Rivières, qui se tiendra les 23 et 24 novembre prochain. Pour l’occasion, la formation chicoutimienne tentera de rejoindre au classement les Patriotes de l’UQTR, eux qui détiennent une avance de deux points sur les INUK, qui ont enregistré une victoire en trois matchs d’ici le début du calendrier. Pour ce qui est des joueuses à surveiller, nous retrouvons Caroline Truchon et Joannie Tremblay, qui s’étaient grandement distinguées lors du premier tournoi, qui eut lieu à Montréal.

 

Félix Tremblay

45 000$ iront au sport d’excellence à l’UQAC

Encore une fois cette année, l’Association des diplômés de l’Université du Québec à Chicoutimi (ADUQAC) a tenu son tournoi de golf au profit du programme de sport d’excellence des INUK de l’UQAC, qui a eu lieu au Club de golf de Chicoutimi. À l’image de l’an dernier, l’édition 2012 fut un grand succès et pas moins de 45 000 $ y ont été récoltés et 180 golfeurs ont pris part au tournoi.

 

Le montant a été dévoilé lors d’une réception organisée au Pavillon sportif de l’UQAC, où s’était donné rendez-vous tout près d’une centaine de personnes. L’animation était sous la responsabilité de monsieur Yves Hébert. De ce nombre, nous retrouvions madame Josée Carrier, directrice des services aux entreprises pour la division régionale de la Banque Nationale et également marraine d’honneur de l’événement. Au cours d’une allocution prononcée devant la foule présente, cette dernière a mis l’accent sur l’importance d’accepter une telle responsabilité pour une deuxième année d’affilée. « Pour moi, toutes les causes sont importantes, surtout celles qui touchent le sport d’excellence. C’était donc tout à fait normal pour moi d’acquiescer à être marraine du tournoi encore une fois cette année, puisque je suis de ceux qui croient que nous nous devons d’encourager le sport d’excellence, car cela permet à bon nombre de jeunes d’atteindre les plus hauts niveaux », a mentionné celle-ci.

 

Au cours de la soirée, les équipes de badminton, de cheerleading et de volleyball féminin ont donné une démonstration de leur talent et de leur savoir-faire aux convives présents qui ont apprécié le spectacle qui s’est déroulé sous leurs yeux.

 

Félix Tremblay