Archives pour la catégorie Manchettes

Un bilan de mi-saison plus que positif pour les Inuk

Après quatre mois d’activités, la saison 2016-2017 des Inuk de l’Université du Québec à Chicoutimi peut maintenant dresser son bilan de mi-saison. C’est sous le signe du changement et du renouveau que s’est amorcée cette dernière, autant du côté des étudiants-athlètes que des différents entraîneurs. Les Inuk sont maintenant, plus que jamais, en voie de se positionner comme une puissance du sport universitaire.

Cross-country

L’organisation est très fière d’avoir nommé à la tête des équipes d’anciens porte-couleurs des Inuk, dont Anne-Marie Fortin, nouvelle entraîneuse en chef de l’équipe de cross-country. La progression constante de l’équipe s’est poursuivie jusqu’au championnat provincial en octobre dernier, alors que presque tous les étudiants-athlètes ont accompli leur meilleur temps au kilomètre de l’année. L’olympien Léandre Bouchard a d’ailleurs réalisé un record pour les Inuk à cette occasion, remportant une 18e place au circuit de 10 km avec un chronomètre de 35 min 44 s.

Volleyball

La troupe de Ghyslain Bergeron a une importante mission cette saison. Détentrice du titre de championne québécoise de la saison dernière, la jeune équipe – qui a beaucoup changé depuis – a dû s’adapter rapidement afin de rivaliser avec des formations plus fortes qu’au printemps dernier. Les étudiantes-athlètes ont bien rempli leur mandat à ce jour, en s’assurant avec sept victoires et deux défaites de la seconde place au classement général. Elles participeront également à la Coupe de l’est du Canada en janvier prochain, avant de reprendre l’action au mois de février.

Athlétisme

L’équipe d’athlétisme a créé la surprise dès sa première compétition cette saison. Les étudiants-athlètes étaient promis, sur papier, à de très beaux résultats : ils ont toutefois surpris en dépassant les objectifs prévus pour la campagne 2016-2017. En plus d’obtenir d’excellents résultats dans les 16 épreuves auxquelles participaient les étudiants-athlètes, les Inuk se sont démarqués avec une place au second rang du classement par équipe pour la formation masculine, devançant ainsi l’université McGill. Maxime Campagna-Lejeune a quant à lui réalisé un exploit en décrochant la première place au saut en hauteur, marquant du coup un record pour les Inuk. L’équipe aura rendez-vous les 14 et 15 janvier prochain à Sherbrooke pour la deuxième compétition de la saison.

Soccer masculin

Un ancien Inuk a pris cette saison la tête de l’équipe de soccer masculin : Christophe Lamant, qui agissait l’an dernier à titre d’entraîneur adjoint, est désormais entraîneur en chef. C’est en compagnie de l’expérimenté David Proulx qu’il dirige la formation. Le duo, plus que complémentaire, espère pouvoir mener l’équipe à une seconde victoire en finale de championnat. La formation a pu se mesurer à ses adversaires à seulement trois reprises jusqu’à maintenant cette saison, mais plusieurs matchs s’annoncent au cours des prochains mois.

 Soccer féminin

Depuis déjà plusieurs mois, les étudiantes-athlètes s’entraînent afin d’être fin prêtes pour donner le coup d’envoi à leur saison, qui débutera le 22 janvier prochain.

CROSS-COUNTRY: OBJECTIFS ATTEINTS À L’INVITATION VERT ET OR

L’équipe de cross-country des Inuk était de nouveau en action pour une deuxième fin de semaine consécutive, à l’occasion de l’Invitation Vert et Or, qui se déroulait à la Base de plein air de Rock Forest. L’entraîneuse en chef, Anne-Marie Fortin, se dit très satisfaite des résultats en général.

Seulement trois étudiantes-athlètes composaient l’équipe féminine, ce qui les rendait inéligibles au classement par équipe. Du côté individuel, elles ont ,par contre, très bien fait. Catherine Fleury s’est classée au 11e rang, en ayant terminé la course de 6km en 24min. 21sec.  Son entraîneuse ne se dit vraiment pas surprise du résultat : «Je savais qu’elle était capable de donner une très bonne performance. Je ne suis pas surprise, mais très contente du résultat de sa course».

Ses collègues, Laurence Dumas-Longpré et Frédérique Poulin, ont respectivement terminé au 38e et 56e rang.

Du côté masculin, Léandre Bouchard a inscrit la meilleure performance de son groupe avec une 22e place.

Frédéric Lefevbre(37e), Valentin Perrin(38e), Charles-Olivier Huapaya Proulx(47e), William Bégin(54e), Jean-Michel Gagnon(57e), Marc-André Tremblay(62e), Nicolas Lemieux(63e) et Maxime Maurel(64e) ont par la suite complété les 8 km.

L’entraîneuse en chef, Anne-Marie Fortin, voit déjà des améliorations, mais aussi des côtés à travailler : «Après seulement deux compétitions, je vois déjà une amélioration de la gestion de course et de la préparation», avance-t-elle.

La façon de descendre les côtes reste toutefois à travailler : «Il y avait deux montées dans la dernière compétition et ils se sont très bien débrouillés. Par contre, il y a du travail à faire concernant les descentes. Nous sommes encore en période d’adaptation et nous allons travailler fort pour nous améliorer. »

Une c’est bien, mais deux c’est mieux

Pour la première fois cette saison, l’entraîneuse adjointe, Naomie Fréchette, accompagnait l’équipe. «Ça fait une belle différence quand elle est là. Naomie a une très belle relation avec nos athlètes. L’aide qu’elle apporte me permet d’être plus présente tout au long de la compétition», souligne l’entraineuse en chef.

Pour performer au championnat provincial

Anne-Marie Fortin explique que, d’ici le championnat provincial qui prendra place à la fin octobre, plusieurs étudiants-athlètes feront le minimum de compétitions afin de minimiser le risque de blessures : «Chaque athlète doit faire deux compétitions sur trois pour être admissible au championnat provincial. Nous voulons que tout le monde soit en forme pour présenter une équipe complète le 29 octobre. C’est pourquoi ceux qui ont déjà fait deux compétitions ne participeront sûrement pas à la prochaine».

Le Championnat provincial de cross-country prendra place à Sherbrooke le 29 octobre 2016.

Athlétisme et cross-country: une nouvelle entraîneuse en chef

Saguenay, le 2 septembre 2016 – L’organisation des Inuk de l’Université du Québec à Chicoutimi a procédé à la nomination d’Anne-Marie Fortin à titre d’entraîneuse-chef des équipes d’athlétisme et de cross-country du programme de sports universitaires.

La vision de la nouvelle entraîneuse concordait avec les valeurs véhiculées par les Inuk : « Je désire aider les étudiants-athlètes à développer leur plein potentiel, tout en maintenant un esprit d’équipe et en ayant du plaisir à l’entraînement. Je souhaite qu’ils soient fiers d’appartenir à l’organisation. »

L’UQAC et les Inuk sont loin d’être inconnus pour Anne-Marie. Cette dernière est une diplômée du baccalauréat en kinésiologie. Elle termine en ce moment sa maîtrise dans le même domaine. Elle travaille également comme kinésiologue au Pavillon sportif de l’UQAC et est auxiliaire d’enseignement. S’impliquer au sein du sport universitaire est quelque chose qui lui tenait à cœur : « J’ai fait partie de l’équipe des Inuk pendant cinq ans. Le programme m’a énormément apporté et je tenais à redonner à mon tour », confirme-t-elle.

Ses objectifs pour l’année à venir ne se traduisent pas en résultats, mais bien en objectifs humains : « Je vais apprendre à bien connaître mes étudiants-athlètes. Je veux les aider à dépasser leurs limites dans un environnement sain. Je suis rigoureuse, j’aime le travail bien fait, mais je veux absolument développer une belle relation avec eux », souligne-t-elle.

À propos des Inuk

Les Inuk de l’Université du Québec à Chicoutimi regroupent les équipes d’athlétisme, de cross-country, de soccer masculin et féminin, ainsi que de volleyball féminin. L’UQAC désire offrir à des étudiants-athlètes qui ont un intérêt marqué et des aptitudes exceptionnelles dans leur sport respectif, les moyens nécessaires pour favoriser leur réussite académique et sportive. En plus de maintenir sa vaste gamme de services offerts à la population, l’Université désire instaurer une tradition de sport d’excellence et en favoriser l’évolution en harmonie avec la programmation régulière

Les athlètes en badminton seront au CEPSUM

L’équipe de badminton des INUK sera à l’œuvre, samedi le 25 janvier, au CEPSUM de l’Université de Montréal. Dans le circuit où les INUK compétitionne il y a huit équipes. L’objectif de l’entraîneur François Jomphe-Desjardins sera de battre l’équipe de l’Université de Sherbrooke.
La compétition qui aura lieu en fin de semaine est de format (mixte) Donc pour chaque rencontre, il y a une épreuve en simple masculin et féminin, une en double masculin et féminin et une en double mixte. Ce qui totalisera 5 matchs au total. Une première sortie pour les INUK qui devrait se révéler fructuante.
Yvan Giguère

équipe de badminton 2014
équipe de badminton 2014

 

Relationniste médias
Sport excellence de l’UQAC

Le Maradon de l’UQAC en mode inscription!

Luc Thériaut, responsable des sports d’excellence des INUK de l’UQAC, rappelle qu’il est encore temps de s’inscrire au Maradon 2014. La deuxième édition se déroulera le 7 février sur la piste d’athlétisme du Pavillon sportif de l’UQAC.

Déjà 30 équipes se sont inscrites sur un total visé de 50. Les deux présidents d’honneur de cet événement sont Léandre Bouchard, triple champion canadien en vélo de montage et Richard Létourneau, président-directeur général de la Charpenterie.

L’objectif à atteindre est de 20 000 $. Le coût d’inscription par équipe de marathoniens est de 420 $. Donc, chaque kilomètre franchi rapportera 10 $ sur une distance de 42,2 km; ce qui représente 240 tours de piste.

Spécifions que les équipes participantes seront formées de quatre (classe excellence), six (classe compétition) ou huit (classe participation). Les dons amassés aideront grandement les athlètes d’élite des INUK à aller au bout de leurs rêves tout en poursuivant leurs études à l’UQAC.

La date limite d’inscription au Maradon INUK-Charpenterie, est fixée au 1er février. Pour ce faire, il s’agit de contacter monsieur Luc Thériault au 545-5011, poste 4002.

 

Source : Yvan Giguère

Relationniste médias pour les INUK de l’UQAC

Tél.: (418) 545-5011, poste 4024

Site Web : http://inuk.uqac.ca

Maradon 2013
Maradon 2013

 

Quatre d’or et une d’argent pour les athlètes de l’UQAC!

La première sortie de 2014 des athlètes de l’UQAC s’est avérée un véritable succès au Vert & Or Invitation de Sherbrooke, qui s’est déroulé le samedi 11 janvier. Il s’agit d’une récolte de 4 médailles d’or et une d’argent. La meilleure performance à vie de l’équipe aux dires de l’entraineur-chef, Gino Roberge, qui n’était pas peu fier de ses athlètes suite à cette rencontre interuniversitaire. Karyane Bergeron a récolté l’or au 300 mètres. Olivier Paquette-Gagnon a fait de même au 600 mètres. Pour sa part, Bastien Gadoury est également arrivé premier au 300 mètres, tandis que Joé Dufour a remporté le 3000 mètres.

médaille d'or au 300 mètres
médaille d’or au 300 mètres

Karène Roy, qui en était à sa toute première compétition avec les INUK, a obtenu la médaille d’argent au 1000 mètres. À souligner également une 4e position pour les coureurs du relais 4 x 400 m masculin. L’équipe d’athlétisme des INUK de l’UQAC participera en fin de semaine prochaine au Rouge et Or Invitation qui se déroulera à l’Université Laval de Québec.

 

Source : Yvan Giguère

Responsable des communications pour les INUK de l’UQAC

Tél.: (418) 545-5011, poste 4024

Site Web : http://inuk.uqac.ca

Les athlètes de l’UQAC en piste pour 2014 !

Dans la foulée de 2013

L’entraineur-chef de l’équipe d’athlétisme des INUK de l’UQAC, Gino Roberge, anticipe une année 2014 sous le signe de l’excellence pour ses athlètes. Signalons que 2013 aura été des plus performante. Au chapitre des réussites, on dénote une toute première médaille décernée à l’équipe du relais masculin 4 x 200 m lors du championnat provincial d’athlétisme du R.S.E.Q. qui s’est tenu en mars dernier à l’Université McGill. Le sprinteur Alexandre Gbaguidi avait très bien performé lors de cette course. Rappelons que cet athlète, d’origine sénégalaise, s’est vu octroyer en 2013 le Prix de l’engagement social et communautaire, décerné par le R.S.E.Q. (Réseau du sport étudiant du Québec). De plus, Gbaguidi a remporté, en août 2013, la médaille d’or de l’épreuve du 100 mètres disputée aux World Masters Games de Turin en Italie.Inuk Athlétisme 2012-2013 - Équipe

Première sortie en 2014

La première compétition interuniversitaire d’athlétisme de l’année, soit le Vert & Or Invitation, se déroule à Sherbrooke ce samedi 11 janvier. Cette rencontre sera, à n’en pas douter, un premier test révélateur en 2014 pour les athlètes des INUK qui performeront dans la plupart des disciplines au programme de la compétition. Rencontré en début de semaine au Pavillon sportif de l’UQAC, en pleine séance d’entrainement, Gino Roberge reste prudent et n’ose pas s’avancer en prédictions de toutes sortes. Mais, porté par les succès de 2013, l’entraineur-chef laisse sous-entendre que le meilleur est à venir pour ses athlètes.

N.B. : Les résultats complets, du Vert & Or Invitation de Sherbrooke, feront l’objet d’un communiqué de notre part, le dimanche 12 janvier.

 

Source : Yvan Giguère

Responsable des communications pour les INUK de l’UQAC

Alexandre Gbaguidi honoré par le RSEQ

Alexandre Gbaguidi
Alexandre Gbaguidi

Le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) a dévoilé, le 1er mars dernier, la liste des récipiendaires de la saison 2012-2013 pour les différentes distinctions d’excellences en athlétisme. Un membre des INUK de l’UQAC, le coureur Alexandre Gbaguidi, se retrouve sur cette liste, lui qui s’est vu décerner le Prix de l’engagement social et communautaire.

 

Celui-ci, qui en était à sa première saison avec l’UQAC, a admis avoir été pris de court, lorsqu’on lui a fait part de la décision du RSEQ de lui remettre ce prix, en reconnaissance de son implication auprès de la relève. « J’étais très surpris lorsqu’on m’a dit que je venais de remporter le Prix de l’engagement social et communautaire du RSEQ. Je ne m’y attendais pas du tout. Je suis touché, honoré, que mon implication auprès des jeunes, qui consiste principalement en l’entraînement que je promulgue auprès des plus jeunes, soit reconnue de cette façon. Cet engagement de nature sportive est primordial pour moi, car j’essaie de bien représenter l’UQAC à chaque occasion », indique Gbaguidi, qui souligne que son implication sportive a grandement été décidée par son intégration à la société québécoise et plus particulièrement à la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Quant à sa dernière saison, Alexandre Gbaguidi admet que celle-ci lui a permis de grandir, sur les plans sportif et personnel. « J’ai connu une dernière saison des plus extraordinaires, qui était très riche en expériences et en émotions et qui m’a donné l’occasion d’acquérir beaucoup d’expérience et de progresser de façon marquée. Pour que tout cela joue en ma faveur, j’ai été très bien encadré par mon entraîneur Gino Roberge et ses assistants, tout comme par Luc Thériault, le responsable des sports d’excellences, qui a cru en moi dès le départ », souligne ce dernier, qui a remporté la médaille de bronze avec l’équipe de relais 4X200m lors du dernier Championnat provincial, disputé les 23 et 24 février dernier.

 

De plus, Alexandre Gbaguidi est également en pleine préparation en vue des World Master Games, qui se tiendront à Turin (Italie), du 2 au 11 août prochain. Le représentant de l’UQAC admet d’emblée que cette compétition sportive, qui est réservée aux athlètes âgés de 30 ans et plus, sera une belle occasion de pouvoir se faire connaître à l’extérieur du Canada. « Je ne vais pas à Turin en touriste. Si je vais là-bas, c’est principalement pour saisir cette belle occasion qui se présente à moi de pouvoir percer sur la scène internationale. Je n’ai pas l’intention de me rendre aux Olympiques, bien au contraire! Même si je ne ferme pas totalement la porte à des compétitions internationales de niveau plus élevé, je garde à l’esprit que je me dois d’abord et avant tout d’avoir du plaisir dans la pratique de l’athlétisme. Également, mon voyage en Italie sera aussi une belle occasion pour moi de pouvoir comprendre la réalité des athlètes plus âgés, ce dont on n’entend pas souvent parler aux nouvelles », évoque Gbaguidi, qui prendra part aux courses du 100 m, 200 m et 400 m. Ce dernier, qui aura comme entraîneurs Gino Roberge et Richard Dessureault, rappelle qu’il est toujours à la recherche de commanditaires pour couvrir ses frais de déplacement en Italie, dans la ville hôtesse des Jeux olympiques d’hiver de 2006.

 

Félix Tremblay

Une bonne expérience à la Coupe de l’Est du Canada

Volleyball INUK
Volleyball INUK

L’histoire s’est répétée pour les INUK à la Coupe de l’Est du Canada, qui s’est tenu les 4, 5 et 6 janvier dernier, au Cégep de Limoilou, à Québec. Pour une seconde année (et participation) consécutive, les protégées de l’entraîneur Luc Harvey sont revenues de la Vieille Capitale avec une fiche d’un gain contre trois revers.

 

Lors de cette compétition, qui regroupe des équipes de partout au pays et où le calibre est des plus relevés, les INUK ont su offrir une bonne prestation, en offrant du jeu serré à chaque reprise. Le premier match, contre les Mounties de l’Université Mount Allison, est le seul qui a vu les représentantes de l’UQAC l’emporter, et ce, en trois manches. Les trois matchs suivants, respectivement contre François-Xavier-Garneau, Seneca College et la Cité collégiale, ont vu les INUK s’incliner à chaque reprise, également en trois manches. Cependant, malgré les apparences, il est à noter que les INUK ont chèrement vendu leur peau, puisque dans deux des trois rencontres s’étant soldées par des revers, le score était des plus serrés.

 

Dans son analyse de la compétition, Luc Harvey soulignait que tout le monde a bien performé, compte tenu de quelques circonstances particulières. « Bien franchement, ce sont toutes les joueuses de l’équipe qui ont bien fait à Limoilou. Celles-ci ont su tirer leur épingle du jeu à chaque fois, même s’il nous manquait deux joueuses de centre régulières », souligne celui-ci, en ajoutant qu’une éventuelle participation au tournoi de l’an prochain n’est pas encore décidée. Luc Harvey conclut que le tournoi de la Coupe de l’Est du Canada s’avérera très bénéfique pour son équipe, puisque cela permettra aux INUK de démarrer l’année 2013 sur les chapeaux de roue. Le Tournoi de l’UQAR s’en vient à grands pas (18 et 19 janvier) et l’UQAC accuse un retard de six points sur la seconde position, présentement occupée par les Patriotes de l’UQTR.

 

Félix Tremblay

Les INUK prendront part de nouveau à la Coupe de l’Est

Luc Harvey
Luc Harvey

Pour une seconde saison consécutive, les INUK de l’UQAC prendront part à la Coupe de l’Est du Canada, qui se tiendra au Cégep de Limoilou les 4, 5 et 6 janvier prochain. Tout au long de ce tournoi, qui en est à sa 17e édition et qui regroupe des équipes collégiales et universitaires provenant de partout au pays, 24 équipes se feront la lutte dans la classe masculine, tandis que 32 formations feront de même du côté féminin.

 

Forts d’une fiche d’une victoire et de trois revers au tournoi de l’an dernier, les représentantes de l’UQAC tenteront de tirer leur épingle du jeu tout au long de cette compétition qui se révèle être de haut calibre. D’entrée de jeu, l’équipe dirigée par Luc Harvey fera face à deux équipes reconnues pour être très coriaces : les Mounties de l’Université Mount Allison, de Sackville (Nouveau-Brunswick), l’une des équipes de tête de la Conférence Atlantique et les Élans du Cégep François-Xavier-Garneau, qui trônent parmi les formations de tête du Circuit collégial québécois. Ces deux matchs auront lieu vendredi. Quant au match de samedi, face au Sting du Collège Seneca (Toronto), qui est une des bonnes équipes de l’Association sportive des collèges de l’Ontario (OCAA), les INUK auront également du pain sur la planche. Quant aux joueuses sur lesquelles l’équipe de l’UQAC pourra compter afin d’offrir une bonne opposition à ses adversaires, deux noms ressortent du lot : Caroline Truchon (qui a remporté le titre d’athlète de la semaine du 28 octobre au 3 novembre dernier) et Joannie Tremblay, la capitaine de l’équipe, qui offre du jeu inspiré depuis le début de la saison.

 

Félix Tremblay