Archives pour la catégorie Cross-country

Des records personnels à l’honneur

ROUGE ET OR

Les étudiants-athlètes de l’équipe de cross-country ont bouclé la boucle, samedi dernier, à l’occasion du Championnat provincial qui prenait place au Parc Maisonneuve à Montréal. Malgré les très bonnes et les moins bonnes performances, l’entraîneuse en chef, Anne-Marie Fortin, retient l’effort de chacun, mais surtout l’amélioration de ceux-ci.

Du côté masculin, Charles-Olivier Huapaya-Proulx a réalisé le meilleur temps de son équipe et par le fait même, son meilleur temps à vie, avec 35min37 et une 54e position. L’an dernier lors de la même compétition, il avait réalisé un temps avoisinant les 41min, ce qui représente une amélioration considérable que son entraîneuse tenait à souligner.

C’est ensuite Robin Ruhlmann qui a franchi la ligne d’arrivée en parcourant le 10 km en 36min41. Frédéric Girard (36min55), Florent Bougon (37min50), Nicolas Lemieux (41min31), qui s’est d’ailleurs amélioré de cinq minutes par rapport à l’an dernier et Vincent Leclerc (43min07) qui ont terminé la course.

De façon générale, Anne-Marie Fortin se dit très satisfaite de ce qu’elle a vu. « Ils ont bien géré la course et presque tous les garçons ont réalisé leur meilleur temps, ce qui signifie beaucoup pour moi. Ce qui était important, c’était les temps et l’amélioration, pas vraiment les positions.

Du côté féminin, Sandrine Thibault a réalisé le meilleur temps avec 38min28 pour parcourir le 8km, ce qui représente une excellente performance selon son entraîneuse. C’est ensuite Léa Vandermersh (39min40) et Maéli Rioux-Larouche (39min47) qui ont complété la dernière compétition de la saison.  Malheureusement, Marie-Claire Côté et Hélène Genay ont dû abandonner la course avant la fin, malgré leur désir de réussir cette dernière épreuve.

« Même si les résultats n’ont pas toujours été à l’image des efforts qui ont été fournis, je suis fière de la saison de l’équipe. Tout le monde s’est vraiment impliqué, l’esprit d’équipe est présent depuis le début et je suis certaine que les étudiants-athlètes ont beaucoup appris », termine l’entraîneuse en chef.

La grande majorité des étudiants-athlètes de l’équipe de cross-country poursuivront leur entraînement avec l’équipe d’athlétisme, dont la saison débutera après les fêtes.

Un dernier effort avant le championnat provincial

Malgré des beaux efforts, la performance des Inuk la fin de semaine dernière lors du Carleton Invitation a laissé un goût amer aux étudiants-athlètes. Cette expérience aura par contre été une occasion d’apprendre de ses erreurs pour mieux performer, notamment sur le plan de la gestion de course et la gestion de soi.

« C’est certain que nous sommes déçus, mais il faut voir à moyen et long terme. Plusieurs athlètes en sont à leur première année dans l’équipe. Il y a encore du travail à faire, mais ils apprennent », explique l’entraîneuse en chef, Anne-Marie-Fortin.

Ce parcours particulier a donné du fil à retordre aux athlètes. En plus d’une montée importante, les coureurs ont dû parcourir un total de 1,5 km sur le sable.

Du côté féminin, Sandrine Laflamme, très efficace dans les montées, a eu un avantage sur ses adversaires. Cette dernière a terminé le parcours à la 80e position, tout juste derrière Marie-Claire Côté qui a réalisé le meilleur temps chez les Inuk avec 26min55 et une 71e position. C’est ensuite Maeli Rioux-Larouche (85e) et Hélène Genay (90e) qui ont complété la course. Chez les hommes, Nicolas Lemieux a terminé le parcours de 8km à la 83e position avec un temps de 24min01. Son entraîneuse souligne une belle progression de sa part.

La prochaine et ultime étape de la saison sera le championnat provincial qui aura lieu à Montréal le 28 octobreU. Ce n’est pas tant la position qui sera évaluée par l’entraîneuse-chef de l’équipe, mais bien le dépassement de soi lors de cette compétition. C’est d’ailleurs cinq filles et sept garçons qui représenteront l’équipe.

Une compétition formatrice pour les Inuk

IMG_8714

Les positions n’étaient pas exactement à l’image de la performance des coureurs des Inuk lors de l’Invitation Rouge et Or de cross-country qui prenait place la fin de semaine dernière sur les Plaines d’Abraham. L’effort collectif toutefois permit l’amélioration de temps personnels et a fait prendre de l’expérience aux étudiants-athlètes.

L’invitation Rouge et Or, une compétition interconférence relevée, a été un beau défi pour les étudiants-athlètes des Inuk. « Cette course a permis de les sortir de leur zone de confort. Malgré les résultats un peu décevants, nous avons vu de belles forces sur le plan psychologique », explique l’entraîneuse en chef, Anne-Marie Fortin.

Du côté masculin, Charles-Olivier Huapaya Proulx a réalisé le meilleur temps de l’équipe avec 36min 41, ce qui représente une amélioration de 4 min par rapport à son temps de l’année dernière sur le même parcours de 10 km. C’est ensuite Frédéric Girard (38min 14), Robin Rulhman (38min 33), Florent Bougon (40min 30), Guillaume Lavigueur (41min 32), Vincent Leclerc (41min 40), Nicolas Lemieux (42min 54), Jonathan Laroche (45min 45) et Benjamin Fournier (47 min 07) qui l’ont suivi.

Du côté féminin, deux coureuses représentaient les Inuk, un choix stratégique selon l’entraîneuse en chef. Marie-Michèle Fiset a réalisé un temps de 36min 47, tandis que Léa Vandermersh a pris 40min 23 pour parcourir les 8km.

Choix stratégiques

Avec une saison intensive, des courses très rapprochées les unes des autres, seulement une fin de semaine sans compétition et de longs voyages, les entraîneuses de l’équipe de cross-country doivent être stratégiques afin de présenter des athlètes dans la meilleure forme possible au championnat québécois.

Pour l’instant, tous les coureurs masculins ont réalisé le nombre nécessaire de compétitions pour participer au championnat québécois. Les Inuk présenteront une formation féminine complète à Carleton la fin de semaine prochaine.

Les recrues impressionnent à l’Invitation Vert et Or

La chaleur accablante de samedi dernier n’aura pas empêché les Inuk de bien performer à l’Invitation Vert et Or. Records personnels et temps au-dessus des attentes ont surpris l’entraîneuse en chef, Anne-Marie Fortin, qui se dit satisfaite de ce qu’elle a vu.

Chez les femmes, c’est la recrue Marie-Claire Côté qui a réalisé le meilleur temps avec 25 min 53 sec et une 33e position. « Elle a fait un très bon temps et ce qui est vraiment plaisant, c’est qu’on sait qu’elle va progresser encore », explique Anne-Marie Fortin. C’est ensuite Maéli Rioux-Larouche (42e), Hélène Genay (46e), Sandrine Laflamme (47e), Ève Vaillancourt (51e) et Léa Vandermersch (52e) qui ont complété la course. « Je suis vraiment contente de nos recrues. Elles ont du caractère, elles travaillent fort et veulent performer », mentionne l’entraîneuse en chef.

Du côté masculin, Charles-Olivier Huapaya-Proulx a terminé le parcours de 8 km à la 34e position avec un temps de 29min 30 sec, ce qui représente une amélioration de 30 secondes par rapport à sa performance de l’an dernier sur le même terrain. C’est ensuite la recrue Frédéric Girard qui a surpris avec une 42e position. Marc-André Tremblay l’a suivi avec une 49e position et aussi une amélioration de son temps de 30 secondes par rapport à l’an dernier. Jean-Michel Gagnon a, quant à lui, terminé à la 51e place.

La prochaine semaine sera très chargée pour les étudiants-athlètes avec plusieurs entraînements. Les Inuk présenteront une équipe complète à la prochaine compétition qui se déroulera à Québec le 7 octobre.

Un futur prometteur pour l’équipe de cross-country

C’est samedi dernier que les recrues de l’équipe de cross-country des Inuk ont endossé pour la première fois les couleurs de la troupe chicoutimienne, à l’occasion du McGill Open. Le sérieux dont les cinq coureurs ont fait part tout au long de la préparation pour la compétition s’est traduit en résultats à la hauteur des attentes de leur entraîneuse en chef.

En considérant l’ensemble de ce qu’elle a vu cette fin de semaine, l’entraîneuse de l’équipe, Anne-Marie Fortin, se dit contente de ce que ses protégés lui ont montré. En faisant des comparaisons avec les résultats de l’an dernier, elle a d’ailleurs constaté que les recrues étaient positionnées comme les vétérans à pareille date l’an dernier.

« Ce sont des recrues donc ils devraient faire partie de l’équipe quelques années. L’avenir s’annonce vraiment prometteur pour nous », souligne-t-elle.

Le parcours du McGill Open n’était pas des plus difficile, mais la température a donné du fil à retordre aux coureurs. « Il faisait vraiment chaud et une section du parcours était complètement au soleil. Les athlètes ont trouvé ça difficile », explique Anne-Marie Fortin.

Cette difficulté n’aura pourtant pas empêché les cinq étudiants-athlètes des Inuk de compléter la course de 6 km. Robin Ruhlman a réalisé le meilleur temps pour l’équipe, avec 23min12 et une 89e position. C’est ensuite Guillaume Lavigueur (110e), Florent Bougon (121e), Vincent Leclerc (125e) et Jonathan Laroche (162e) qui ont complété les résultats chez les Inuk.

« Ils ont fait part d’un sérieux exemplaire, autant du côté de l’alimentation que du sommeil. Leur gestion du stress était aussi impressionnante pour une première compétition », souligne leur entraîneuse en chef.

Bien qu’aucune athlète féminine ne représentait les Inuk la fin de semaine dernière, les filles seront de la partie pour la prochaine compétition qui se déroulera samedi prochain à Sherbrooke.

Cross-country: Les Inuk en route pour de belles réussites

L’équipe de cross-country des Inuk donnera le coup d’envoi à la saison du sport universitaire de l’Université du Québec à Chicoutimi ce samedi, dans le cadre du McGill Open. Après une saison à la tête de la formation, l’entraîneuse en chef, Anne-Marie Fortin, se sent prête et en confiance face à cette nouvelle année qui s’annonce pleine de surprises.

Les petits et grands succès de la saison dernière ont offert une belle visibilité à l’équipe, ce qui se reflète d’ailleurs dans le nombre d’inscriptions. « Comparativement à l’an dernier où nous avions 19 étudiants-athlètes, nous avons maintenant 30 membres dans l’équipe », souligne fièrement Anne-Marie Fortin. L’implication des étudiants dans le sport est indéniable. Pour la première fois cette saison, des tests de sélection ont été réalisés afin d’assurer un standard, vu le nombre important d’inscriptions. « Nous pouvons seulement présenter 14 coureurs par compétition. Il était important pour nous de bien évaluer nos étudiants-athlètes dès le départ », explique le responsable du sport universitaire, Philippe Gagnon.

Même si les vétérans sont peu nombreux au sein de la formation, la profondeur de l’équipe ne sera pas affectée, puisque ce sont des recrues expérimentées qui endosseront pour la première fois les couleurs des Inuk. Parmi ceux-ci, on retrouve de nouveaux étudiants-athlètes européens qui feront un long séjour dans la région grâce aux programmes internationaux de l’université.

Cette première compétition sera l’occasion pour Anne-Marie Fortin de voir ce dont les recrues sont capables. Les vétérans ne seront d’ailleurs pas en uniforme pour cette première épreuve de la saison, qui permettra à l’entraîneuse de mieux connaître ses nouveaux étudiants-athlètes. Après seulement quelques séances d’entraînement, cette dernière témoigne déjà du bel esprit qui règne au sein du groupe. La motivation est elle aussi au rendez-vous.

Bien que l’entraîneuse ne s’avance pas sur un objectif en termes de résultats, elle croit bien que quelques étudiants-athlètes pourraient causer une surprise, tandis que le reste du groupe pourra offrir des performances encore meilleures que l’année dernière.

Un bilan de mi-saison plus que positif pour les Inuk

Après quatre mois d’activités, la saison 2016-2017 des Inuk de l’Université du Québec à Chicoutimi peut maintenant dresser son bilan de mi-saison. C’est sous le signe du changement et du renouveau que s’est amorcée cette dernière, autant du côté des étudiants-athlètes que des différents entraîneurs. Les Inuk sont maintenant, plus que jamais, en voie de se positionner comme une puissance du sport universitaire.

Cross-country

L’organisation est très fière d’avoir nommé à la tête des équipes d’anciens porte-couleurs des Inuk, dont Anne-Marie Fortin, nouvelle entraîneuse en chef de l’équipe de cross-country. La progression constante de l’équipe s’est poursuivie jusqu’au championnat provincial en octobre dernier, alors que presque tous les étudiants-athlètes ont accompli leur meilleur temps au kilomètre de l’année. L’olympien Léandre Bouchard a d’ailleurs réalisé un record pour les Inuk à cette occasion, remportant une 18e place au circuit de 10 km avec un chronomètre de 35 min 44 s.

Volleyball

La troupe de Ghyslain Bergeron a une importante mission cette saison. Détentrice du titre de championne québécoise de la saison dernière, la jeune équipe – qui a beaucoup changé depuis – a dû s’adapter rapidement afin de rivaliser avec des formations plus fortes qu’au printemps dernier. Les étudiantes-athlètes ont bien rempli leur mandat à ce jour, en s’assurant avec sept victoires et deux défaites de la seconde place au classement général. Elles participeront également à la Coupe de l’est du Canada en janvier prochain, avant de reprendre l’action au mois de février.

Athlétisme

L’équipe d’athlétisme a créé la surprise dès sa première compétition cette saison. Les étudiants-athlètes étaient promis, sur papier, à de très beaux résultats : ils ont toutefois surpris en dépassant les objectifs prévus pour la campagne 2016-2017. En plus d’obtenir d’excellents résultats dans les 16 épreuves auxquelles participaient les étudiants-athlètes, les Inuk se sont démarqués avec une place au second rang du classement par équipe pour la formation masculine, devançant ainsi l’université McGill. Maxime Campagna-Lejeune a quant à lui réalisé un exploit en décrochant la première place au saut en hauteur, marquant du coup un record pour les Inuk. L’équipe aura rendez-vous les 14 et 15 janvier prochain à Sherbrooke pour la deuxième compétition de la saison.

Soccer masculin

Un ancien Inuk a pris cette saison la tête de l’équipe de soccer masculin : Christophe Lamant, qui agissait l’an dernier à titre d’entraîneur adjoint, est désormais entraîneur en chef. C’est en compagnie de l’expérimenté David Proulx qu’il dirige la formation. Le duo, plus que complémentaire, espère pouvoir mener l’équipe à une seconde victoire en finale de championnat. La formation a pu se mesurer à ses adversaires à seulement trois reprises jusqu’à maintenant cette saison, mais plusieurs matchs s’annoncent au cours des prochains mois.

 Soccer féminin

Depuis déjà plusieurs mois, les étudiantes-athlètes s’entraînent afin d’être fin prêtes pour donner le coup d’envoi à leur saison, qui débutera le 22 janvier prochain.

Cross-country: Les Inuk terminent la saison en beauté

L’équipe de cross-country des Inuk a complété la saison d’une belle façon lors du Championnat provincial qui se déroulait à Sherbrooke. Presque la totalité des étudiants-athlètes ont accompli leur meilleur temps au kilomètre de l’année.

Après presque un mois sans compétition et plusieurs semaines d’entrainements, la troupe d’Anne-Marie Fortin était fin prête pour le point culminant de la saison : le Championnat provincial de cross-country. Ce n’était ni la température froide, ni la pluie ou la boue qui allaient les arrêter. «La température était atroce, mais les étudiants-athlètes ont tout donné et se sont tellement amusés. C’était même un plus à l’expérience», a raconté l’entraîneuse-chef en riant.

La meilleure performance de l’équipe, qui est d’ailleurs un record pour les Inuk, revient à Léandre Bouchard, qui s’est emparé du 18e rang avec un chronomètre de 35min 44sec pour le circuit de 10km. Valentin Perrin(59e), Charles-Olivier Huapaya-Proulx(65e), Frédéric Lefebvre(66e), William Bégin(75e), Marc-André Tremblay(76e) et Nicolas Lemieux(83e) ont aussi franchi la ligne d’arrivée.

Du côté féminin, Madeleine Jacob a terminé au 65e rang avec un temps de 26min 59sec. Myriam Hardy(69e), Viviane Harvey(71e) et Frédérique Tremblay l’ont suivie. Véronique Morin, n’ayant pas participé aux deux compétitions requises pour être admise au pointage par équipe, a décidé de tout même de participer à la compétition, pour relever des objectifs personnels, qu’elle a d’ailleurs relevés avec brio.

«Tout le monde a dépassé mes attentes. J’étais consciente que toute l’équipe s’était améliorée, mais pas à ce point-là.  Ça prouve qu’ils ont travaillé fort, non seulement aux entrainements, mais qu’ils ont fait tout ce qu’il fallait à la maison pour obtenir les résultats», affirme Anne-Marie Fortin.

Un autre défi

Dans quelques semaines, plusieurs membres de l’équipe de cross-country mettront leur talent au profit de l’équipe d’athlétisme. Il s’agit d’un autre défi, mais l’entraîneuse en chef s’attend à de belles performances. La première compétition de la saison se déroulera le samedi 3 décembre à l’Université Laval.

Crédit photo: Athlétisme Québec

Cross-Country: mission accomplie à l’invitation Rouge et Or

Les Inuk ont complété leur série de trois courses en trois semaines, lors de l’Invitation Rouge et Or, qui prenait place samedi dernier, sur les plaines d’Abraham. Malgré la forte compétition, l’entraineuse en chef, Anne-Marie Fortin, se dit très satisfaite de la performance de ses étudiants-athlètes.

La difficulté du parcours et la fatigue n’auront pas eu raison de la motivation des Inuk. Selon l’entraîneuse en chef, il s’agit de la meilleure compétition depuis le début de la saison sur le plan de l’accomplissement des objectifs personnels fixés par chaque coureur.  «L’équipe est très jeune et détient peu d’expérience, mais ils sont tous très forts psychologiquement. À chaque compétition ils font de gros apprentissages sur tous les plans de ce sport», souligne Anne-Marie Fortin.

Du côté féminin, Madeleine Jacob a obtenu le meilleur résultat chez les Inuk, en complétant les 6km en 27min 22sec, ce qui lui a valu la 77e place. Vivianne Harvey(80e), Myriam Hardy(87e), Frédérique Tremblay(103e) et Frédérique Poulin(111e) ont, par la suite, franchi la ligne d’arrivée. Les performances individuelles ont placé l’équipe féminine au 11e rang du classement par équipe.

Pour ce qui est de la course masculine de 10km, Léandre Bouchard a terminé 28e, en ayant complété le parcours en 34min 37 sec. Ses coéquipiers Valentin Perrin(70e), Marc-André Tremblay(84e) et Nicolas Lemieux(91e) l’ont suivi. Avec seulement 4 étudiants-athlètes, l’équipe masculine n’a pas pu faire partie du classement par équipe.

Afin de prévenir les blessures et de ne pas fatiguer inutilement les étudiants-athlètes, seulement neuf d’entre eux étaient présents cette fin de semaine. L’entraineuse en chef souhaite mettre toutes les chances du côté de l’équipe, afin de bien performer au championnat provincial de cross-country, qui aura lieu le samedi 29 octobre. Valentin Perrin est le seul ayant participé aux trois courses.

L’esprit d’équipe, plus fort que tout

Ce n’est pas parce que l’équipe est presque uniquement composée de recrues que l’esprit d’équipe n’est pas présent. Au contraire, ce lien qui unit le groupe d’étudiants-athlètes est très fort.

Alors que Frédérique Poulin terminait le difficile parcours sur les plaines d’Abraham, les encouragements de son entraîneuse ne suffisaient plus. C’est lorsque sa coéquipière Vivianne Harvey, qui avait déjà complété la course, est retournée près d’elle pour l’encourager, que Frédérique a retrouvé l’énergie nécessaire pour terminer ce qu’elle avait commencé.

           

CROSS-COUNTRY: OBJECTIFS ATTEINTS À L’INVITATION VERT ET OR

L’équipe de cross-country des Inuk était de nouveau en action pour une deuxième fin de semaine consécutive, à l’occasion de l’Invitation Vert et Or, qui se déroulait à la Base de plein air de Rock Forest. L’entraîneuse en chef, Anne-Marie Fortin, se dit très satisfaite des résultats en général.

Seulement trois étudiantes-athlètes composaient l’équipe féminine, ce qui les rendait inéligibles au classement par équipe. Du côté individuel, elles ont ,par contre, très bien fait. Catherine Fleury s’est classée au 11e rang, en ayant terminé la course de 6km en 24min. 21sec.  Son entraîneuse ne se dit vraiment pas surprise du résultat : «Je savais qu’elle était capable de donner une très bonne performance. Je ne suis pas surprise, mais très contente du résultat de sa course».

Ses collègues, Laurence Dumas-Longpré et Frédérique Poulin, ont respectivement terminé au 38e et 56e rang.

Du côté masculin, Léandre Bouchard a inscrit la meilleure performance de son groupe avec une 22e place.

Frédéric Lefevbre(37e), Valentin Perrin(38e), Charles-Olivier Huapaya Proulx(47e), William Bégin(54e), Jean-Michel Gagnon(57e), Marc-André Tremblay(62e), Nicolas Lemieux(63e) et Maxime Maurel(64e) ont par la suite complété les 8 km.

L’entraîneuse en chef, Anne-Marie Fortin, voit déjà des améliorations, mais aussi des côtés à travailler : «Après seulement deux compétitions, je vois déjà une amélioration de la gestion de course et de la préparation», avance-t-elle.

La façon de descendre les côtes reste toutefois à travailler : «Il y avait deux montées dans la dernière compétition et ils se sont très bien débrouillés. Par contre, il y a du travail à faire concernant les descentes. Nous sommes encore en période d’adaptation et nous allons travailler fort pour nous améliorer. »

Une c’est bien, mais deux c’est mieux

Pour la première fois cette saison, l’entraîneuse adjointe, Naomie Fréchette, accompagnait l’équipe. «Ça fait une belle différence quand elle est là. Naomie a une très belle relation avec nos athlètes. L’aide qu’elle apporte me permet d’être plus présente tout au long de la compétition», souligne l’entraineuse en chef.

Pour performer au championnat provincial

Anne-Marie Fortin explique que, d’ici le championnat provincial qui prendra place à la fin octobre, plusieurs étudiants-athlètes feront le minimum de compétitions afin de minimiser le risque de blessures : «Chaque athlète doit faire deux compétitions sur trois pour être admissible au championnat provincial. Nous voulons que tout le monde soit en forme pour présenter une équipe complète le 29 octobre. C’est pourquoi ceux qui ont déjà fait deux compétitions ne participeront sûrement pas à la prochaine».

Le Championnat provincial de cross-country prendra place à Sherbrooke le 29 octobre 2016.