La saison de cross-country lancée en grand

41871742_2328791657161332_4920220946960220160_n

En fin de semaine dernière, l’équipe de cross-country des Inuk a donné le coup d’envoi à la saison du sport universitaire à l’occasion du McGill Open. Avec de nouveaux records, les 16 étudiants-athlètes présents ont donné le ton à une saison qui s’annonce surprenante.

Du côté masculin, les Inuk ont réalisé le meilleur classement universitaire de l’organisation depuis 2011, avec un total de 277 points par rapport à 282 à pareille date il y a sept ans. Ce total leur a valu la 7eposition sur un total de 24 équipes classées. Charles-Olivier Huapaya-Proulx a réalisé la meilleure performance de son équipe en parcourant le 6km en 20min 32sec , terminant à la 18eposition. Il a d’ailleurs surpassé son record personnel en plus de battre le record de l’équipe pour cette position, qui était détenu par Joey Dufour depuis 2014. C’est ensuite la recrue Charles Perreault, qui a traversé la ligne d’arrivée à la 38position avec un temps de 22min 26sec, qui a obtenu la 2emeilleure performance de l’équipe. Frédéric Lefebvre a, quant à lui, battu son record personnel en terminant la course à la 57eposition (22min 04sec).

Chez les femmes, le record d’équipe a passé bien près d’être surpassé, selon l’entraîneuse, Anne-Marie Fortin. Laurence Normandin a obtenu la meilleure performance de son équipe avec une 53eplace et un temps de 17min 06sec pour parcourir la distance de 4km. C’est ensuite Mozelle Théoret (56e– 17min 20sec) et Native Lombardot (67e– 18min 06sec) qui ont réalisé les 2eet 3emeilleurs temps chez les Inuk. L’équipe s’est classée à la 13eposition avec un total de 371 points. Petit fait intéressant, l’entraîneuse Naomie Fréchette avait réalisé un temps de 20min 21sec à cette même compétition en 2011.

41876490_2328791880494643_7060724366866120704_n

« Les étudiants-athlètes ont réalisé des performances au-dessus de nos attentes, même s’il s’agissait d’une première compétition sur le circuit pour plusieurs et que la température était très chaude. Ils ont vraiment bien contrôlé leur nervosité », explique Naomie Fréchette. Pour certain étudiants internationaux, il s’agissait aussi de leur première visite dans la métropole québécoise. Elle souligne aussi l’impressionnant esprit d’équipe qui habite les Inuk en ce début de saison. « C’est digne de la fin de l’année. Ils sont soudés. Chaque membre de l’équipe était placé à un endroit sur le terrain afin d’encourager leurs coéquipiers qui étaient en train de courir. Je crois vraiment que le camp d’entraînement y est pour quelque chose », ajoute-t-elle.

Les Inuk seront de retour sur le terrain dès la fin de semaine prochaine, à l’occasion de l’Invitation Rouge & Or sur les Plaines d’Abraham.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


quatre × 7 =