Cross-country: Une année prometteuse pour les Inuk

Photo_inuk

L’équipe de cross-country des Inuk donnera le coup d’envoi à la saison du sport universitaire de l’Université du Québec à Chicoutimi ce samedi, à l’occasion du McGill Open. Les entraîneuses Anne-Marie Fortin et Naomie Fréchette sont pleines d’espoir face à cette année qui s’annonce encore meilleure que la précédente. Nouvelles recrues performantes, duo complémentaire d’entraîneuses, activités d’équipe diversifiées : les Inuk n’ont rien à envier aux autres équipes.

Cette première compétition sera l’occasion de voir ce dont les recrues sont capables. « Étant donné que la distance de course est un peu plus petite et qu’il y a aussi des coureurs collégiaux, nous pouvons nous permettre d’inscrire beaucoup d’étudiants-athlètes, même ceux qui sont plus des athlètes de soutien puisque le niveau de compétition est moins relevé. Nous nous assurons ainsi d’avoir un maximum de coureurs admissibles au championnat provincial », explique Anne-Marie Fortin.

Le cross-country et les Inuk s’imposent

Le cross-country fait de plus en plus sa marque à l’UQAC, ce qui se reflète d’ailleurs dans le nombre d’inscriptions. Une trentaine d’étudiants se sont présentés aux tests de sélection, qui assurent un standard. « Des étudiants internationaux sont venus aux tests parce qu’ils avaient entendu parler de la réputation des Inuk. On a aussi entendu des histoires d’étudiants de deuxième année qui étaient hésitants à leur arrivée à l’UQAC mais le rayonnement de l’équipe l’an dernier a suffi à les convaincre de faire les tests cette année », raconte le duo d’entraîneuses avec fierté.

Vingt athlètes ont été sélectionnés pour faire partie de l’alignement officiel de la saison 2018-2019. On compte cinq recrues féminines et le même nombre du côté des garçons. « Chaque étudiant-athlète apporte quelque chose d’unique à l’équipe. Ce sont des jeunes qui s’investissent énormément », souligne Naomie Fréchette.

Pour la première fois cette année, l’équipe de cross-country a tenu un camp d’entraînement. Les étudiants-athlètes ayant obtenu les meilleurs résultats aux tests physiques, qui se tenaient plus tôt dans la semaine, étaient invités à venir passer la fin de semaine à Simoncouche, un site en banlieue de Chicoutimi appartenant à l’UQAC. Ces trois jours hors de l’ordinaire et à l’écart des distractions du quotidien ont été une occasion pour l’équipe de se développer autant physiquement que mentalement. Au menu; entraînements, rencontres individuelles, activités de groupe. Anne-Marie Fortin pouvait déjà témoigner, à ce moment, du bel esprit qui règne au sein du groupe.

Bien que l’équipe d’entraîneuses soit la même que l’année dernière, la répartition des tâches sera quelque peu différente. Anne-Marie Fortin et Naomie Fréchette seront présentes à parts égales, ce qui ne sera que bénéfique pour les étudiants-athlètes puisqu’il pourront profiter d’un duo complémentaire et compétent. « C’est ma troisième année avec l’équipe et je suis honorée d’avoir la confiance d’Anne-Marie pour prendre plus de place dans l’équipe. Je me sens encore plus impliquée dans l’organisation » confie celle qui était auparavant entraîneuse adjointe.

Sur la photo :  Anne-Marie Fortin et Naomie Fréchette (crédit photo : Pierric Desranleau)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 + = sept