Luc Martel: Un nouvel entraîneur-chef pour l’équipe de volleyball des Inuk

DSC_4176 - copie

Les Inuk de l’Université du Québec sont fiers d’annoncer l’arrivée de Luc Martel à titre d’entraîneur en chef de l’équipe féminine de volleyball. Déjà impliqué dans le sport régional depuis plusieurs années, notamment avec le Club de volleyball Saguenay (CVS), il saura faire profiter l’équipe de son expérience et de sa détermination.

Depuis deux ans, Luc Martel occupe le poste d’agent de développement pour le Club de volleyball Saguenay. Débordant d’initiatives, on lui doit d’ailleurs la mise en place d’un circuit régional de volleyball de plage qui ne cesse de gagner en popularité. Aussi entraîneur pour le CVS depuis maintenant cinq ans pour les sections sport-étude et jeunesse, il cumule les succès avec ses protégés. Sur la liste on compte notamment une médaille d’argent au championnat canadien division 1 en 2017, une de bronze au championnat provincial U16 D1 la même année et une autre de bronze au championnat provincial U15 D1 en 2016. Au cours des dernières années, ses équipes ont aussi été invitées dans plusieurs événements regroupant les meilleures équipes du pays.

Pour le nouvel entraîneur de l’équipe de volleyball des Inuk qui a aussi étudié à l’UQAC au Baccalauréat en science de l’activité physique et à la santé, il s’agit d’un défi qu’il est particulièrement excité de relever. Il souhaite accompagner les étudiantes-athlètes dans leur quête de l’excellence. « C’est un vaste concept. Ce sont les résultats, mais aussi l’implication dans toutes les facettes du sport. C’est aussi la recherche constante de l’amélioration », explique-t-il. Entraîneur perfectionniste et investi, il accorde une grande importance à la relation d’équipe « Je suis aussi un membre de l’équipe. Il faut travailler tous ensemble pour réussir » avance M. Martel.

« Nous sommes vraiment contents de pouvoir compter sur Luc dans notre équipe. Il est réellement investi dans le volleyball et il le connaît le circuit régional et provincial en profondeur. Nous aimons aussi vraiment sa vision de la relation entraineur-athlètes », confie le responsable du sport universitaire, Philippe Gagnon.

Les Inuk sont présentement en mode recrutement pour la prochaine saison. Le nouvel entraîneur désire aller chercher des talents qui désirent se développer et travailler vers l’excellence. Il ajoute que les étudiants-athlètes peuvent provenir de différents sports. Il en est d’ailleurs la preuve vivante, lui qui était un joueur de football et de baseball de haut niveau avant d’avoir un coup de foudre pour le volleyball.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ huit = 16