Six prix remis lors de cette 10e édition du Gala des Inuk

D4S_4321

Les étudiants-athlètes, entraîneurs, dirigeants et bénévoles du sport universitaire à l’UQAC se sont réunis dernièrement pour célébrer les petites et grandes victoires de l’organisation lors de la saison 2017-2018. Cet événement festif, maintenant ancré dans les traditions, est l’occasion de terminer la saison en beauté tout en honorant les étudiants-athlètes qui se sont démarqués.

Du côté du cross-country, la recrue Robin Ruhlmann, tout droit venu de Strasbourg pour une année, a remporté les honneurs dans la catégorie « recrue de l’année » pour son sport. L’étudiant-athlète au DESS en gestion de projets s’est démarqué non seulement par ses performances sportives et son amélioration, mais aussi par son implication dans les diverses activités des Inuk. Du côté de l’athlète par excellence en cross-country, le finissant en kinésiologie et maintenant étudiant à la Maîtrise en sciences cliniques et biomédicales, Charles-Olivier Huapaya-Proulx, a été reconnu comme un coéquipier discret, mais qui pousse l’équipe à faire toujours mieux avec sa persévérance hors pair.

Pour ce qui est du volleyball féminin, l’étudiante-athlète de première année en psychologie, Arianne Marois, a été couronnée recrue de l’année dans son sport à cause de son travail remarquable, jumelé à son attitude positive, qui lui ont permis de connaître une amélioration constante tout au long de la saison, jusqu’à devenir l’une des meilleures marqueuses de la ligue. L’excellente Jessica Michaud, étudiante-athlète de deuxième année en enseignement des mathématiques, a eu un réel impact sur les résultats de l’équipe avec son rôle autant offensif que défensif, ce qui lui a permis de remporter le prix de l’athlète par excellence.

En athlétisme, la recrue Jonathan Riverin, étudiant-athlète en sciences comptables, a remporté le titre de « recrue de l’année » dans son sport. Ce dernier n’a jamais abandonné, peu importe les épreuves qui se dressaient sur son chemin, sa persévérance a été récompensée par une importante progression de ses résultats. Marc-André Tremblay, étudiant-athlète en génie électrique, a été reconnu comme « athlète par excellence » à cause de sa polyvalence, son implication remarquable dans l’athlétisme et son travail acharné. Il a d’ailleurs réalisé un top 10 lors du championnat provincial à l’épreuve du 600m.

C’était aussi l’occasion de souligner l’accomplissement scolaire des étudiants-athlètes finissants, qui célébraient avec leurs coéquipiers pour une dernière fois. Charles-Olivier Huapaya-Proulx (cross-country), a terminé le BACC en kinésiologie, et est maintenant à la maitrise en sciences cliniques et biomédicales. Alyson English (volleyball), est maintenant diplômée en kinésiologie, tout comme Véronique Morin (athlétisme). « Je suis vraiment fier de tous nos gagnants, mais en particulier de nos finissants. La raison d’être du sport universitaire est de former ces individus au-delà de la formation générale. Ils ont maintenant un bagage supplémentaire et ils sont prêts à briller sur le marché du travail. C’est vraiment touchant de voir ça », explique le responsable du sport universitaire à l’UQAC, Philippe Gagnon.

Les gagnants en bref

Cross-country

Recrue de l’année : Robin Ruhlmann

Athlète par excellence : Charles-Olivier Huapaya-Proulx

Volleyball féminin

Recrue de l’année : Arianne Marois

Athlète par excellence : Jessica Michaud

Athlétisme

Recrue de l’année : Jonathan Riverin

Athlète par excellence : Marc-André Tremblay

 

Finissants de l’année : Charles-Olivier Huapaya-Proulx, Alyson English et Véronique Morin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


six − 5 =