Les Inuk lancent la saison d’athlétisme en force

26219468_10155879922496718_8570631772404002611_n

Les Inuk ont surpassé les attentes la fin de semaine dernière lors de l’Invitation Vert et Or avec des résultats plus que satisfaisants pour une première compétition. Parmi les victoires de chacun, on compte d’ailleurs deux deuxièmes positions qui ont fait briller l’UQAC dans le haut du classement.

Emmanuel Hellequin a surpris avec une deuxième position au 60m haies parcouru en un temps de 9.72sec, alors qu’il s’agissait de la première fois que l’étudiant-athlète prenait part à cette épreuve, lui qui réalise habituellement le 400m haies. Il a aussi obtenu une 21e position au 300m avec un temps de 39.96sec. Toujours du côté masculin, le médaillé de bronze au triple saut en 2017, Bertrand Naon a encore une fois performé dans cette discipline. Son saut de 12.83m lui a valu la deuxième position. Son entraîneuse, Anne-Marie Fortin, souligne qu’il est passé bien près de surpasser son record personnel qui est de 12,92m, ce qui augure bien pour le reste de la saison.  Il a aussi terminé 31e au 60m (7,62 sec).

Marc-André Tremblay, qui a terminé au 4e rang, a lui aussi obtenu une très bonne position au 600m en surpassant son record personnel avec un temps de 1min26.89. Son entraîneuse décrit sa course comme rusée, intelligente et rapide.
Trois Inuk s’affrontaient lors de l’épreuve du 300m. Pierre Faucher, un étudiant-athlète de première année a terminé sa course au 20e rang avec un temps de 39.36sec. Son équipier Mamadou Yatera a quant à lui réalisé la course en 40.70sec, ce qui lui a valu la 25e position. Ce dernier a aussi participé au 60m et a complété l’épreuve au 33e rang avec un temps de 7.72 sec. Au 1000m, Nicolas Lemieux, le seul représentant des Inuk, a terminé à la 25e position avec 2min58, ce qui représente une meilleure performance qu’à pareille date l’an dernier pour lui.

La seule étudiante-athlète féminine des Inuk qui participait à cette compétition, Viviane Harvey, a réalisé le 600m en 1min50 et s’est mérité la 8e place.

Seulement sept étudiants-athlètes ont pris part à cette compétition, pour différentes raisons, dont la météo qui en a empêché plus d’un de retourner dans la région à temps. Les Inuk pourront encore une fois impressionner à la prochaine compétition qui aura lieu le 13 janvier à l’Université Laval.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + cinq =