Se relever en équipe

volley ball inuk 12825 - copie

VOLLEYBALL: Le deuxième tournoi de la saison des Inuk a offert à l’équipe plusieurs défis et une occasion d’apprendre. Malgré des moments plus difficiles, les étudiantes-athlètes ont su se relever et retrouver sur niveau de jeu habituel pour terminer avec une superbe victoire.

Les Inuk avaient rendez-vous avec l’UQAR vendredi soir pour donner le coup d’envoi au deuxième tournoi de cette saison. L’équipe semblait tendue et le match a été plus difficile que prévu. Malgré un premier set qui leur a donné du fil à retordre, les joueuses ont se sont repris pour terminer le match avec une victoire de 3-2.

La deuxième équipe à affronter était les Patriotes de l’UQTR et l’entraîneur en chef des Inuk était conscient du défi qui les attendait.  « Avec une défaite de 3-0, malheureusement, nous n’avons pas offert la résistance attendue. Nous avons tout de même marqué des points, ce qui montre que nous aurions pu faire mieux si nous avions joué à la hauteur de nos capacités », explique Ghyslain Bergeron.

Les Inuk n’allaient toutefois pas terminer le tournoi ainsi. Les étudiantes-athlètes se sont rassemblées avant le troisième match pour faire une mise au point sur tous les aspects du jeu et cette rencontre a porté fruit. Malgré la détermination de l’ETS, les Inuk ont joué à la hauteur de leur capacité pour se sauver avec une convaincante victoire de 3-0.

L’entraîneur en chef a d’ailleurs beaucoup apprécié voir la détermination de ses joueuses après cette mise au point. Il souligne aussi au passage le travail de la recrue Arianne Marois qui a montré beaucoup de constance tout au long du tournoi. Le travail offensif de Jessica Michaud et le jeu défensif de Sarah-Pier Babin n’ont pas non plus passé inaperçu.

« Notre objectif était de remporter au moins deux matchs sur trois cette fin de semaine, je suis donc satisfait. Nous avons maintenant cinq victoires en six matchs, tout comme l’UQTR. Les prochains tournois détermineront quelles équipes iront au championnat provincial, mais nous sommes en bonne position », soutient l’entraîneur en chef.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − deux =