Cross-country: Les Inuk en route pour de belles réussites

L’équipe de cross-country des Inuk donnera le coup d’envoi à la saison du sport universitaire de l’Université du Québec à Chicoutimi ce samedi, dans le cadre du McGill Open. Après une saison à la tête de la formation, l’entraîneuse en chef, Anne-Marie Fortin, se sent prête et en confiance face à cette nouvelle année qui s’annonce pleine de surprises.

Les petits et grands succès de la saison dernière ont offert une belle visibilité à l’équipe, ce qui se reflète d’ailleurs dans le nombre d’inscriptions. « Comparativement à l’an dernier où nous avions 19 étudiants-athlètes, nous avons maintenant 30 membres dans l’équipe », souligne fièrement Anne-Marie Fortin. L’implication des étudiants dans le sport est indéniable. Pour la première fois cette saison, des tests de sélection ont été réalisés afin d’assurer un standard, vu le nombre important d’inscriptions. « Nous pouvons seulement présenter 14 coureurs par compétition. Il était important pour nous de bien évaluer nos étudiants-athlètes dès le départ », explique le responsable du sport universitaire, Philippe Gagnon.

Même si les vétérans sont peu nombreux au sein de la formation, la profondeur de l’équipe ne sera pas affectée, puisque ce sont des recrues expérimentées qui endosseront pour la première fois les couleurs des Inuk. Parmi ceux-ci, on retrouve de nouveaux étudiants-athlètes européens qui feront un long séjour dans la région grâce aux programmes internationaux de l’université.

Cette première compétition sera l’occasion pour Anne-Marie Fortin de voir ce dont les recrues sont capables. Les vétérans ne seront d’ailleurs pas en uniforme pour cette première épreuve de la saison, qui permettra à l’entraîneuse de mieux connaître ses nouveaux étudiants-athlètes. Après seulement quelques séances d’entraînement, cette dernière témoigne déjà du bel esprit qui règne au sein du groupe. La motivation est elle aussi au rendez-vous.

Bien que l’entraîneuse ne s’avance pas sur un objectif en termes de résultats, elle croit bien que quelques étudiants-athlètes pourraient causer une surprise, tandis que le reste du groupe pourra offrir des performances encore meilleures que l’année dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− quatre = 0