Les Inuk terminent au deuxième rang

Léquipe féminine de volleyball des Inuk a terminé la saison sur une bonne note, avec une défaite et deux victoires, terminant ainsi au deuxième rang du classement. Caractère, détermination et travail d’équipe étaient au rendez-vous cette fin de semaine.

Loin d’être une saison facile avec le départ de plusieurs vétéranes importantes pour l’équipe, les recrues ont dû se lever et occuper des postes de leaders, ce qu’elles ont fait avec brio. Dès le premier match de ce tournoi, les étudiantes-athlètes ont dû faire face à d’importants obstacles : le départ imprévu de la capitaine Alexandra Maltais et la blessure d’une de leur coéquipière. Avec seulement huit membres de l’équipe sur le banc, les Inuk étaient au minimum de joueuses requis pour jouer un match.

Les étudiantes-athlètes ont toutefois profité de ces difficultés pour élever leur jeu d’un cran. «On peut dire que nous étions en mode reconstruction. Nous devions travailler différemment avec le départ d’Alexandra Maltais et les filles ont très bien fait», souligne l’entraîneur en chef, Ghyslain Bergeron.

Ce bel effort n’aura toutefois pas suffi pour cette fois-ci, alors que les Inuk se sont inclinés par la marque de 3-0 face aux championnes de la saison, les Patriotes de l’UQTR.

L’équipe a par contre réussi à atteindre son objectif en terminant avec deux victoires de 3-1 face à l’UQO et l’ETS.

«Après la perte de notre passeuse numéro un et de notre capitaine ainsi que la blessure d’une joueuse, les filles auraient pu perdre confiance, mais elles ont fait preuve de caractère et se sont même surprises elles-mêmes», raconte fièrement l’entraîneur.

Les joueuses avec peu d’expérience l’ont d’ailleurs surpris, avec de belles performances. Il note aussi le jeu de Sarah-Pier Babin, qui a été tout en puissance et subtilité.

Les Inuk auront trois semaines, afin de se préparer au championnat provincial de volleyball qui prendra place à l’UQAC les 10 et 11 mars. Ghyslain Bergeron souhaite que ses étudiantes-athlètes jouent le mieux possible pour bien sûr atteindre la finale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− quatre = 3