Un retour à la maison qui fera du bien

INUK Volleyball féminin
INUK Volleyball féminin

Fortes d’un dossier de deux gains contre sept revers, les joueuses de volleyball féminin des INUK de l’UQAC auront le privilège de pouvoir terminer la saison 2012-2013 à domicile. En effet, ces dernières seront les hôtes du dernier tournoi de la saison régulière, qui se tiendra les 15 et 16 février prochains, tout comme du Championnat provincial, qui aura lieu un mois plus tard.

 

Pour les INUK, le Tournoi de l’UQAC est l’occasion idéale de terminer l’année sur une bonne note, après avoir connu les aléas de la première saison d’un programme de reconstruction. Malgré la pression provenant du fait d’évoluer devant une foule partisane, l’entraîneur Luc Harvey croît que la situation pourra tourner à l’avantage de ses protégées. « J’ai bon espoir que l’on va réussir à bien faire lors du Tournoi de l’UQAC. Les filles ont eu une très bonne préparation, même si celle-ci a été parsemée d’embûches, notamment le fait que certaines d’entre elles ont été affaiblies par le virus de la grippe et que la météo a perturbé les séances d’entraînement. Afin de pallier à la contrainte de jouer devant parents et amis, la préparation de la dernière semaine a surtout porté sur comment gérer la pression psychologique, ce qui s’est avéré être un grand succès », mentionne l’entraîneur des INUK, tout en rappelant que les joueuses ont très bien réagi. De plus, Luc Harvey soutient que les attaquantes en puissance de la formation, en particulier Joannie Tremblay, Cathy Bouchard et Josiane Tremblay, se devront d’en donner plus, à la lumière du rendement offert par ces dernières lors du Tournoi de l’UQAR. « Afin que nous ayons le plus de chances possible de connaître du succès, nos attaquantes de puissance se devront de fournir un effort supplémentaire. Elles devront donner leur 110 %. Mais, suite à ce que j’ai vu lors des dernières séances d’entraînement, je crois qu’elles ont parfaitement compris le message dont je leur ai fait part », conclut Luc Harvey, en indiquant que le jeu défensif a aussi fait partie du menu d’entraînement de l’équipe dernièrement. Ce dernier rappelle que cet aspect du jeu a une importance primordiale et que sans un bon jeu en défensive, les chances de générer de l’attaque deviennent beaucoup plus restreintes.

 

Félix Tremblay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− un = 8