Historique, mission et mandat

Mandat

L’Université a hérité du Pavillon sportif à la fin des Jeux d’hiver du Canada en 1983 et le Service des activités et des aménagements sportifs (SAAS) en assure la gestion depuis ce temps.

La mission du Pavillon sportif s’inscrit dans le cadre de la mission générale de l’Université.

La mission du Pavillon sportif consiste surtout à offrir des activités et des services reliés à l’amélioration de la condition physique et au mieux-être des étudiants, de la communauté universitaire et de la communauté régionale.

Le Pavillon sportif a reçu de l’Université en 1983, les mandats suivants:

  • S’autofinancer: L’autofinancement est demandé compte tenu de la situation financière de l’Université et de la dimension du Pavillon sportif qui dépasse de beaucoup les normes gouvernementales acceptées en terme d’espaces alloués par rapport au nombre d’étudiants. La formule d’autofinancement demandée par l’Université se situe dans la perspective que tout utilisateur, quelque soit son statut, devra payer des frais de base ainsi que des frais inhérents à chaque activité. En outre, chacune des composantes de la gestion, c’est-à-dire les objectifs, les programmes, les projets, l’organisation, l’animation, la supervision, les contrôles, devront répondre et se restreindre à ce concept de “ couvrir les frais ”. En somme, fonctionner avec un minimum de dépenses et un minimum de ressources sans pour autant renoncer aux activités essentielles et à la qualité des services. De plus, dans le présent contexte, le principe de l’autofinancement exige:
    • La mise en commun des équipements.
    • L’obligation d’avoir en mains les sommes ou les garanties financières requises avant d’entreprendre toute action.
    • L’utilisation maximale des ressources physiques, financières et humaines.
    • Des programmes conjoints avec d’autres établissements.
    • Des prix comparables aux concurrents afin d’éviter l’accusation de « concurrence déloyale ».

 

  • S’autodévelopper: Pour assurer son développement et répondre aux attentes des étudiants et de la communauté toute entière, l’Université doit s’assurer qu’un pourcentage des revenus du Pavillon sportif soit consacré à son développement, en complémentarité et en partenariat avec les ressources du milieu. De plus, le Pavillon sportif peut compter sur le support de la Corporation d’aide au Pavillon sportif (CAPS) créée en 1987 pour atteindre ses mandats d’autodéveloppement et d’autofinancement. La CAPS supporte le Pavillon sur :
    • L’achat d’équipements lui permettant d’accéder à son autofinancement et d’assurer sa croissance.
    • L’organisation d’événements majeurs, contribuant ainsi au prestige de l’Université.

 

  • Offrir des services à la collectivité régionale: En s’associant aux Jeux du Canada et à la Ville de Chicoutimi, l’Université a accepté, dès le départ, le concept de l’accessibilité universelle au Pavillon sportif, en accord avec sa mission d’ouverture à la communauté. Le Pavillon sportif continue à accroître cette accessibilité en développant des partenariats dans le milieu (Ville de Saguenay, Cégep de Chicoutimi, etc.)